Festivals/Séries/Séries Mania

[Critique et rencontre] Sentinelles (OCS) : « C’est le tournage le plus dur qu’on ait fait ».

Sentinelles, c’est la nouvelle série OCS Originals, disponible à partir du 5 avril, sur un sujet pas facile. Nous avons pu rencontrer l’équipe de Sentinelles lors du dernier Festival Séries Mania, où la série était en compétition, et nous ont dévoilé les coulisses de cette production ambitieuse.

Sentinelles – Tetra Media – 2022

Synopsis : Dans la région de Mopti au Mali, la section du lieutenant Anaïs Collet déployée dans le cadre de l’opération Barkhane, se consacre à la traque terroriste. Mais une embuscade aux conséquences dramatiques ravive les tensions entre les militaires et la population malienne qui accepte de moins en moins la présence française. Dans un pays où les groupes armés terroristes prolifèrent sur les braises de conflits mal éteints, l’armée française doit composer une partition complexe dont l’enjeu est d’éviter la proclamation d’un califat au Sahel.

Sentinelles c’est la nouvelle série ambitieuse d’OCS, créée par Frédéric Krivine (Un Village français). On se retrouve en plein cœur de l’armée française au Mali. Ce n’est pas un univers glamour, ni même une série d’action, et pourtant il y a quelque chose d’accrocheur voire addictif dans Sentinelles, qui nous pousse à continuer épisode après épisode.

On découvre dès le premier épisode toute une palette de personnages, tous différents les uns des autres, mais aussi des métiers et un univers pas forcément familier. La question de la morale se pose très vite alors que la série se déroule en pleine guerre. C’est le vrai enjeu de la série, et selon le personnage le point de vue va être différent. Mais la question centrale que les scénaristes ont voulu que tout le monde se pose dès le début c’est « qu’est-ce qu’on fout au Mali ? ».

La série est portés par des acteurs charismatiques. Certains familiers comme Yannick Choirat, Louis Peres (Germinal), Samy Seghir (Ils étaient dix) et d’autres qu’on découvre avec plaisir comme Pauline Parigot ou encore Birane Ba. Pour les acteurs, le plus gros travail qu’ils ont eu c’était de se familiariser avec le vocabulaire militaire et d’avoir les bonnes postures. Pour cela, ils ont pu passer 5 jours en chambré à Orléans, parler aux gens et manipuler le matériel. Pauline Parigot, qui interprète Anaïs Collet, a rencontré une femme lieutenant. Elle lui a dit à quel point sa détermination a été mise à l’épreuve depuis son intégration dans l’armée.

Pour toute l’équipe c’est le tournage le plus dur qu’ils ont fait. Il faisait très chaud dans le désert, avec des températures qui pouvaient aller jusqu’à plus de 50 degrés. En plus, les comédiens portaient leurs « costumes militaires ». Ils ont aussi eu des tempêtes de sable impressionnantes, qui duraient parfois plusieurs heures. Mais d’un côté ça les a tous rapproché, ça a créé un vrai groupe, une vraie cohésion et a donné de belles images.

Il faut quand même le préciser, Frédéric Krivine a été obligé de dramatiser la série car sinon il ne se serait pas passé grand chose dans les épisodes.

La série a bénéficié de l’aide de l’armée du Maroc. L’armée française a lu les textes mais a refusé d’apporter son soutien autre qu’en tant que consultant. Ils ont été un soutien bienveillant mais distant. Quand Dix pour cent est diffusée, ça créé une vocation pour devenir agent de stars, en regardant Sentinelles on a pas forcément envie de s’engager dans l’armée…

Un tournage compliqué, une palette de personnages haut en couleur, un décor dépaysant. Sans nul doute, Sentinelles éveille la curiosité et tient ses promesses.

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.