Séries

[Critique] La Faute à Rousseau Saison 2 (France2) : Le retour de notre prof de philo préféré

Benjamin Rousseau et ses cours de philo sont de retour dès ce mercredi 18 mai sur France 2 avec la saison 2 de La Faute à Rousseau. Nouvelle classe, nouveaux élèves (ou presque) et nouvelles thématiques, une saison 2 dans la continuité de la première.

La faute à Rousseau – FTV – 2022

Un an après la saison 1, La Faute à Rousseau est de retour pour une nouvelle année scolaire. Dans cette saison 2, on retrouve notre trio principal de la première saison ; Benjamin Rousseau (Charlie Dupont) qui va devoir faire face aux nouvelles problématiques de ses élèves, mais aussi au chaos de sa vie sentimentale, son fils Théo (Louis Duneton) qui avait redoublé et qui commence à ressembler à son père concernant ses choix amoureux, et enfin sa mère, interprétée par Anny Duperey, toujours prête à soutenir son fils et son petit fils de manière drôle et décalée. Ce trio nous avait manquait et est toujours plein de fraîcheur et de légèreté, même quand les sujets sont plus sensibles, et ça fait du bien à la télévision. D’autres retours sont à noter comme Stéphanie (Samira Lachhab) qui va en faire voir de toutes les couleurs à Benjamin, mais également Gabriel (Grégoire Paturel) redoublant aussi et faisant face à la nouvelle de son adoption et de la séparation de ses parents, et enfin Paul (Bryan Tresor), love interest de Théo en saison 1, de retour pour quelques épisodes.

C’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux élèves et de nouvelles problématiques. Quelques têtes connues du petit écran d’ailleurs comme Dembo Camilo (Ici tout commence, Je te promets), Andrea Furet (Il est elle), Louvia Bachelier (Demain nous appartient, Infidèle) ou encore Gaspard Meier-Chaurand (Mixte). Cette année on va parler de responsabilité, de grossesse à l’adolescence, de changement de sexe, d’harcèlement sexuel… et de tous les choix qui découlent de ces thématiques.

La Faute à Rousseau trouve le juste équilibre entre sujets sociétaux et divertissement, parler de choses importantes mais de façon simple, cool, et compréhensible pour tous. Des personnages toujours hauts en couleurs, un ton original, et un scénario diversifié. On regrette peut-être juste le manque de « drama » dans cette saison 2, qui aurait peut-être méritée à pousser les curseurs un peu plus loin parfois. En attendant, c’est un petit plaisir que de retrouver ces personnages et ces cours de philo. La saison 2 est dans la continuité de la première et on ne peut qu’espérer maintenant voir une saison 3 se concrétiser.

6,5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.