Avant-premières/Films

Five : la vie à 5

Pierre Niney nous montre à nouveau tout son talent dans Five, un petit film sans prétention mais qui nous fait ressortir de la salle avec le sourire.

Five - Studio Canal

Five – Studio Canal

Synopsis : Cinq amis d’enfance rêvent depuis toujours d’habiter en colocation. Lorsque l’occasion d’emménager ensemble se présente, Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde, surtout quand Samuel se propose de payer la moitié du loyer ! A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille mais décide de ne rien dire aux autres et d’assumer sa part en se mettant à vendre de l’herbe. Mais n’est pas dealer qui veut et quand tout dégénère, Samuel n’a d’autres choix que de se tourner vers la seule famille qu’il lui reste : ses amis !

Pour son premier long métrage Igor Gotesman se paye un casting avec le césarisé Pierre Niney ! Les deux se connaissaient avec Casting(s), et sont amis comme la plupart du reste de la bande qui se connaissait déjà avant de tourner. Cette alchimie se ressent à l’écran lors des interactions de leurs personnages portant le film plus loin. Sans cette bonne entente, cette comédie de potes n’auraient pas fonctionné à cause d’un scénario assez prévisible.

Le scénario est son point faible, prévisible et secondaire, il sert souvent à amener les blagues plutôt qu’à approfondir ses personnages. L’humour borderline et gras de Timothée passent grâce au talent comique de François Civil (Dix Pour Cent). De plus, le film ne donne pas de conclusion satisfaisante, voire aucune selon moi. Sans parler du manque total de moral. Mais dans l’ensemble, le casting entier s’en sort plutôt bien avec, en particulier, Pierre Niney et François Civil qui sortent leur épingle du jeu.

Le scénario est mis au second plan, l’humour et les relations fonctionnent, qu’en est-il de la réalisation ? Le rythme rapide et dynamique à la fois des dialogues qui fusent et du montage permettent de ne pas s’ennuyer. On passe un plutôt bon moment. Le meneur Pierre Niney et le comique François Civil sont rejoints par le réalisateur lui-même, Igor Gotesman qui joue celui en désaccord avec ses amis. Les trois sont les personnages les plus développés. Julia, jouée par Margot Bancilhon (Nous trois ou rien), sert à introduire une dimension romantique qui n’était pas forcément nécessaire et cette intrigue est sa seule implication dans l’histoire. Le personnage d’Idrissa Hanrot, Nestor, est le plus sous-exploité, il a peu de dialogues et ses scènes se ressemblent. Certes, c’est pour jouer sur le comique de répétition, mais dans ce cas, on aurait également pu se contenter de quatre personnages.

Five est une bonne comédie divertissante qui vous permettra de passer un bon moment. Avec des amis c’est encore mieux ! Mais le film aurait mérité d’avoir un casting plus réduit pour creuser l’intrigue et les personnages. Pour un premier film, c’est tout de même une réussite !

6/10


Sortie en France : 30 mars 2016
Réalisateur : Igor Gotesman
Acteurs : Pierre Niney, François Civil, Igor Gotesman, Margot Bancilhon, Idrissa Hanrot
Genre : Comédie
Nationalité : Français
Distributeur : Studio Canal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s