Séries

[Critique] Mare of Easttown (OCS) : Variation réussie de l’enquête policière

Kate Winslet mène l’enquête dès ce soir dans Mare of Easttown, disponible en US+24 chaque semaine sur OCS. A ne pas manquer !

Mare of Easttown – HBO – 2021

A voir l’intrigue de Mare of Easttown, mini-série de 7 épisodes de Brad Ingelsby pour HBO (diffusée en France sur OCS), on se demande bien comment on peut encore penser que les intrigues policières au détective dépressif sont une idée exaltante. Après Broadchurch, True Detective, Happy Valley ou encore Top of the lake, toutes de qualité, il pourrait sembler que rien d’innovant ne peut être apporté au sujet.

Dans Mare of Easttown, une policière (Mare) doit faire face aux traumas de sa vie personnelle (divorce, mort d’un enfant) et à une enquête en cours depuis plusieurs années impliquant les disparitions de plusieurs jeunes filles de la région. Alors que le corps de l’une d’elle est retrouvé, elle est rejointe par un jeune détective au succès récent, optimiste et étranger à la ville pour l’accompagner dans sa tâche. L’atmosphère pesante de la communauté où vie privée et vie professionnelle s’entremêlent, révèle tour à tour les secrets des habitants, leurs relations et leurs conflits.

Rien de bien neuf donc, c’est même la définition du film noir, et pourtant encore une fois, le spectateur s’y prend. A cela on peut proposer plusieurs explications : tout d’abord, les personnages, certes clichés, permettent aux acteurs de livrer des performances remarquables. Kate Winslet notamment est impeccable en inspectrice lasse et triste, bien que passionnée par son métier. Evan Peters, en adjuvant sympathique, est attendrissant. Les nombreux personnages secondaires, dépassés par leurs vies quotidiennes sans surprises, sont également très bien interprétés et plein de nuances. Par ailleurs, même si l’histoire est déjà vue, elle reste bien écrite et interroge avec intelligence les ressors d’une communauté dans laquelle le mal rôde sans que l’on sache bien où ni comment il va se manifester.

Mare of Easttown, sans renouveler le genre, offre une déclinaison prenante et réussie de l’intrigue policière dans ce qu’elle a de plus classique. On la regarde pour les acteurs, la mise en scène sobre mais efficace et l’ambiance étouffante des petites villes américaines.

6/10

Article rédigé par Alice Caputo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.