Séries

[Critique] Little Fires Everywhere (Amazon Prime Video) : On s’enflamme pour cette série immanquable

Disponible en France sur Amazon Prime Video depuis le 22 mai, Little Fires Everywhere est une mini-série aux sujets d’actualité et au casting 4 étoiles qui ne laissera personne indifférent.

Little Fires Everywhere – Hulu – 2020

Synopsis : Dans les années 90, la vie parfaite de la famille Richardson est bouleversée par l’arrivée de la mystérieuse Mia Warren et sa fille Pearl, toutes les deux afro-américaines. Elena Richardson leur loue un appartement et Pearl essaye de s’intégrer comme elle peut dans cette nouvelle ville. Mais les secrets du passé et les différences entre Elena et Mia vont vite tout faire basculer.

Adapté du roman éponyme de Celeste NG, Little Fires Everywhere se déroule principalement dans les années 90, et nous prouve que les problématiques de l’époque sont encore et toujours présentes, et ont d’ailleurs fait l’actualité dernièrement.

La série est très riche, et elle aborde tellement de thématiques sur seulement 8 épisodes qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Le racisme, les classes sociales, son identité sexuelle, l’avortement, la pression sociale, la maternité, le rôle d’une mère… On peut croire que c’est du classique, on ne va pas se mentir Little Fires Everywhere n’a rien inventé, et pourtant elle réussit malgré tout à nous captiver et à nous surprendre. La série aurait pu se passer de nos jours, on aurait vu aucune différence malheureusement, tant la série peut souvent être un reflet de notre société contemporaine. Mais hormis les questions importantes de racisme, une thématique m’a vraiment marquée, le rôle de mère. Avec les personnages de Elena et Mia nous avons deux points de vue complètement différents et à chaque fois on est touché de voir que c’est sans doute le job le plus difficile et ingrat au monde. Elena peut-elle aimer sa fille bien qu’elle ne l’ait pas désirée et a vu sa carrière gâchée par cette grossesse ? Mia peut-elle un jour dépasser son passé ?

C’est une série de femmes avec des actrices merveilleuses. Tout d’abord, Reese Witherspoon qui est fabuleuse une nouvelle fois encore, mais également Kerry Washington qui malgré ses mimiques donne le change. Les jeunes actrices que ça soit Lexi Underwood (Pearl), Jade Pettyjohn (Lexie) ou encore Megan Stott (Izzie) sont également extraordinaires. On déplore que les hommes aient de si petits rôles dans cette histoire, leur présence est quasi anecdotique malgré Joshua Jackson et Jesse Williams au casting.

Little Fires Everywhere est une sorte de soap des temps modernes malgré que l’histoire se déroule dans les années 90. On y retrouve tout ce qu’on aime dans le genre. Cette mini-série surprenante et efficace mérite vraiment le coup d’œil.

 7,5/10

Une réflexion sur “[Critique] Little Fires Everywhere (Amazon Prime Video) : On s’enflamme pour cette série immanquable

  1. Pingback: Little Fires Everywhere, Liz Tigelaar – Pamolico

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.