Séries

[Critique] Romance (France 2) : Une histoire d’amour à travers le temps

France 2 lance ce mercredi 10 juin sa nouvelle série, Romance, une comédie romantique qui traverse les époques. La série a t-elle réussi à nous convaincre ?

Romance – France 2 – 2020

Synopsis : Ils sont faits l’un pour l’autre mais ils appartiennent à 2 époques différentes. « Romance » est l’histoire d’un amour interdit, impossible et dangereux. L’histoire d’un aller et d’un retour dans le temps entre le Paris contemporain et le Biarritz du tout début des années 60; l’histoire d’une rencontre qui n’aurait pas dû avoir lieu et de ses conséquences… car si l’amour est parfois difficile à trouver, il est encore plus difficile à perdre.

Romance est la nouvelle série de Hervé Hadmar, qui réussit à créer à nouveau avec cette mini-série une ambiance particulière et un univers original et atypique. Romance ne ressemble à aucune autre comédie romantique qu’on a l’habitude de voir à la télévision. On y injecte une petite dose de fantastique, faisant voyager dans le temps le personnage de Jeremy, ainsi qu’une touche de thriller, car n’oublions pas quand même que c’est de la fiction française pour France 2.

La série brille par sa reconstitution d’un Biarritz des années 60, avec une certaine atmosphère qui fait rêver et nous fait voyager. Pierre Deladonchamps et Olga Kurylenko sont très bien chacun respectivement dans leurs rôles, mais globalement Romance manque de mordant. La série met du temps à démarrer et à nous montrer les véritables enjeux. Très contemplative, elle se perd souvent dans de longues séquences musicales, ce qui met en avant un vrai problème de rythme. Conclusion : on s’ennuie. L’histoire peine à convaincre, et on a beaucoup de mal à s’attacher et à avoir de l’empathie pour ces personnages.

L’idée originale de Romance était bonne, mais ça pêche un peu dans la forme. Les amateurs de jazz et de rock seront ravies, car la musique a une place importante dans la série, devenant presque un personnage à part entière. On salue l’effort de mettre en prime quelque chose qui s’éloigne du polar classique, mais c’est dommage que ce « Roméo et Juliette des temps modernes » peine à convaincre.

4/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.