Avant-premières/Films

[Critique] 1917 : La claque qui fait du bien

1917, le nouveau film de Sam Mendes, est une véritable performance à plusieurs niveaux. C’est le film de ce début d’année à ne pas manquer.

1917 – Universal Pictures International – 2020

Synopsis : En 1917, deux soldats britanniques, Schofield et Blake, reçoivent une mission dangereuse voire impossible. Ils doivent porter un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake. Ils doivent passer à travers les lignes ennemis pour arriver à porter le message avant qu’il soit trop tard.

1917 aurait pu être un énième film de guerre sans intérêt, mais la prouesse technique réalisée par Sam Mendes, permet à cette histoire de prendre une autre dimension. L’histoire, pas forcément des plus originales au premier abord, est tout de même menée d’une main de maître. Nos personnages doivent aller d’un point A à un point B, et rencontrent sur leur chemin de nombreux obstacles, tenant en haleine le spectateur tout le long du film. Si le début du trajet se déroule sans grande difficulté, les problèmes vont vite arriver. Il y en a même peut-être un peu trop. Léger bémol à ce film incroyable, qui se veut parfois un peu trop dans l’action. Je comprends il faut du rythme et donc il doit arriver beaucoup de choses à nos protagonistes pour pas qu’on s’ennuie, mais le film en aurait été que mieux s’il avait été légèrement plus court et sans en faire trop.

Ce qu’on retiendra avant tout c’est la performance réalisée par Sam Mendes, proposant un film entièrement en plan séquence, même si on se doute bien que c’est un faux, le travail au niveau de la réalisation est magistrale, nous sommes la caméra, difficile de ne pas être plongée entièrement dedans, admirant la prouesse qui dure deux heures.

Le tout est sublimé par la performance des acteurs, en particulier George MacKay qui tient quasiment le film à lui seul. Ceux qui ont vu la bande-annonce ou ont lu des informations sur le casting, il ne faut pas se fier aux apparences. On retrouve bien Colin Firth, Benedict Cumberbatch ou encore Richard Madden à l’écran, mais pour de toutes petites apparitions.

En résumé, 1917 c’est une histoire sympathique et rythmée, qui nous fait passer par toutes les émotions, mise en scène de manière incroyable et divinement bien interprétée. 1917 a reçu deux prix aux Golden Globes, Meilleur film dramatique et meilleure réalisation, deux prix entièrement mérités. Le film est maintenant en route pour les Oscars, et on ne peut que lui souhaiter le meilleur.

8,5/10

 


Date de sortie : 15 janvier 2020
Réalisation : Sam Mendes
Acteurs : George MacKay, Dean-Charles Chapman, Colin Firth, Benedict Cumberbatch, Richard Madden
Genre : Drame
Nationalité : US, UK
Distributeur : Universal Pictures International France

Film découvert lors d’une projection du Club 300 Allocine.

Une réflexion sur “[Critique] 1917 : La claque qui fait du bien

  1. Pingback: 1917, Sam Mendes – Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.