Avant-premières/Films

Maléfique : Le pouvoir du mal réside dans la simplicité du scénario

Alors que Disney est en plein dans l’adaptation de son catalogue d’animés en live action, après un premier volet plutôt réussi, le conte de fées de La Belle aux Bois Dormant vu par le prisme de sa grande « méchante », s’offre le luxe d’une suite. Maléfique est donc de retour sur nos écrans pour nous jouer un mauvais tour, mais cela en valait-il vraiment la peine ?

Maléfique 2 – The Walt Disney Company – 2019

Synopsis : Des années après la conjuration de la malédiction qui pesait sur elle, la Princesse Aurore, qui règne sur le royaume de la Lande, s’apprête à se marier avec le Prince Philippe. Alors que Maléfique s’oppose à cette union, une rencontre est organisée avec la famille du Prince Philippe. Lors de cette réunion, Maléfique s’agace, et use de sa magie pour faire passer son message : elle ne veut pas de ce mariage. Le Roi Jean, le père de Philippe, est blessé à l’occasion de ces échanges houleux et la Princesse Aurore ne semble plus reconnaître Maléfique, celle qu’elle aimait tant. Les relations s’enveniment entre les deux femmes, le tout sous l’influence pernicieuse de la future belle-mère de la mariée qui a des projets sombres et chaotiques pour le royaume de la Lande et le peuple des fées.

Le premier opus avait un projet plutôt solide et original, nous montrer l’envers du décor de ce célèbre conte que tout le monde pensait déjà connaître. Même si la réalisation laissait à désirer le scénario était assez étoffé pour garder l’intérêt du spectateur et surtout il se suffisait à lui-même.

Cependant, voilà que cinq ans plus tard, Disney tire sur la corde en cherchant à capitaliser sur cet univers avec un nouveau coup du sort pour la princesse Aurore. Espérons qu’il n’y en ait pas de troisième, car ce monde magique déjà bien connu est assez éculé et n’a rien de très original. Les effets numériques à foison alourdissent l’image et donnent un côté fade à la féerie. Maléfique n’a pas changé, Angelina Jolie non plus d’ailleurs, mais les deux n’ont pas grand chose de nouveau à nous dire. Alors oui, c’est vrai qu’on nous présente ses origines mais était-ce bien nécessaire sachant que cela lui retire ce petit côté mystique qui faisait sa légende ?

Toujours tiraillée entre le bien et le mal, elle se retrouve au milieu d’une intrigue cousue de file blanc où tout est assez sommaire et compréhensible dès les premières scènes. Disney a bien essayé d’introduire quelques nouveautés via des personnages secondaires, souvent très apprécié du public de ce genre de film et plus facilement commercialisable en terme de goodies. Mais même ces personnages sont sous exploités dans ce scénario, faisant quasiment juste acte de présence.

En bref le plus triste c’est que Disney offre un film coloré et vif mais édulcoré de toute profondeur. Un conte de fée agréable pour les enfants mais loin d’être remarquable. Probablement un long moment pour les parents car la seconde lecture plus adulte, comme sait normalement assez bien faire la firme aux grandes oreilles, est aux abonnés absents.

5/10

Article rédigé par R.P.


Date de sortie : 16 octobre 2019
Réalisation : Joachim Ronning
Acteurs : Angélina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson
Genre : Fantastique
Nationalité : US
Distributeur : The Walt Disney Company

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.