Séries

Sense8 – Amor Vincit Omnia : l’amour est plus fort que tout

Après l’annonce choc de l’annulation de la série il y a un an jour pour jour, Netflix accorde finalement un dernier épisode à Sense8. Lana Wachowski revient pour conclure la série dans cet épisode deux merveilleuses heures et demi qui sera sur Netflix le 8 juin !

Sense8 – Netflix – 2018

Synopsis : Les sensates doivent sauver Wolfgang et détruire BPO une bonne fois pour toute.

Heureusement que cette suite existe pour ne pas nous laisser sur cette fin frustrante dans laquelle Wolfgang est kidnappé et les sept autres sensates se retrouvent à Londres. « Amor Vincit Omnia » (littéralement « L’amour triomphe de tout », et tableau de Caravaggio) ne perd pas de temps et démarre directement après la final. C’est qu’il y a beaucoup de choses à faire en si peu de temps ! Avec un budget probablement resserré (mais assez confortable pour tourner un feu d’artifice à la tour Eiffel), Lana Wachowski nous embarque pour un dernier voyage à Berlin, Naples et surtout Paris où les personnages passent le plus de temps. Quel plaisir de voir notre capitale, la cité de l’amour à l’international, faire partie de l’histoire de Sense8 avec de nombreux lieux de la ville.

Les créatrices avaient prévues cinq saisons, donc il faut donner une fin satisfaisante tout en « résumant » une partie des dernières idées restantes. L’épisode réussit à tenir par lui-même malgré ces impératifs, bien que certains moments paraissent mis en accélérés, notamment un nouvel élément de la mythologie qui aurait mérité plus qu’une discussion de cinq minute (vilain Netflix !!). Cependant, je vous rassure, l’épisode n’est en rien frustrant. Est-ce qu’on voudrait plus d’épisodes ? Oui. Est-ce qu’il y aurait des éléments à développer ? Oui. Est-ce déjà une chance d’avoir cette conclusion ? Oh que oui ! Donc on ne va pas trop se plaindre de pouvoir revoir nos personnages favoris et connaître le sort de chacun d’entre eux.

Avec pas moins d’une vingtaine de personnages, presque tous des anciens des deux saisons et quelques nouveaux, l’épisode ne perd pas de temps. La vie des sensates est mise de côté pendant les trois quarts. En particulier ceux qui ont eu un développement important comme Sun en fin de saison deux, pour laisser plus de place à Wolfgang. La fin donne tout de même une direction à chacun des personnages (sauf peut-être Lito mais je suis sûr qu’il va avoir une grande carrière à Hollywood !), les intrigues sont toutes résolues avec plus ou moins de satisfaction suivant les attentes de chacun (là encore la nécessité de conclure en peu de temps entre en jeu) et parfois de manière très surprenante (pour moi c’est le triangle amoureux Kala/Wolfgang/Rajan).

On continuera de parler de Sense8 pendant longtemps grâce à ses thématiques, sa magnifique réalisation des moments intimes comme des combats, l’esthétisation des corps par les Wachowski et son message « sex-positive » (qui peut rendre aussi belles des scènes d’orgies psychiques ?!). Amour, respect et inclusion auront été les maîtres-mots de Sense8 jusqu’au bout et c’est ce qui en fait une grande série, moderne, ouverte sur le monde et tout le monde. L’audience n’aura pas été au rendez-vous mais elle a su capter un public et ouvrir la voie pour un grand nombre de personne, moi le premier. Merci à Lana et Lilly Wachowski ❤🏳️‍🌈

8,5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.