Séries

Marseille [Saison 2] : Une saison meilleure que la première

Après la désastreuse première saison, la saison 2 de Marseille est disponible sur Netflix depuis le 23 février. Ce n’était pas gagné mais la série arrive à faire mieux que la saison précédente. Enfin, ce n’est pas non plus la panacée.

Marseille Saison 2 – Netflix – 2018

Synopsis : Alors que Robert est dans le coma après sa crise cardiaque, la question qui est sur toutes les lèvres est : qui va prendre la place de Maire de Marseille ? Tout est bouleversé quand Rachel Taro fait une révélation à la presse. La guerre entre Robert Taro et Lucas Barres continue de plus belle dans cette saison 2 et le « Parti Français » va en profiter pour grimper les échelons.

Je dois dire que je ne sais pas exactement ce qui m’a poussée à entamer cette saison 2 de Marseille. Après avoir terminé péniblement la première saison, je m’étais dit que la saison 2 se fera sans moi. Et pourtant, j’y ai jeté un coup d’œil malgré tout. De la curiosité mal placée sans doute, mon côté sadique. Alors même si je ne sais pas pourquoi j’ai commencé cette seconde saison, je sais en revanche pourquoi je l’ai continuée et même terminée en 2 jours.

Pour cette saison 2, on dit au revoir à Dan Franck, l’un des créateur de la série, et c’est pour le meilleur. La série devient un thriller politique avec une bonne dose de suspense. Bon on est loin du niveau de Baron Noir, mais il est intéressant dans cette saison de voir les différents jeux de pouvoir autour de la mairie de Marseille, et de voir s’affronter la droite et l’extrême droite. Ainsi des sujets d’actualité sont au centre des intrigues (les sans papier, les attentats, l’avortement…) et ça donne un peu plus de poids à la série.

Mais ce n’est pas tout. Fini la lourdeur, les dialogues graveleux, les scènes de sexe gratuites, la vulgarité… Ce n’est pas non plus du Shakespeare, mais ça se laisse regarder sans avoir envie de rire ou de lever les yeux au ciel toutes les 30 secondes. Même Benoît Magimel a perdu ses « accents marseillais » changeants. D’ailleurs, on est à Marseille mais personne n’a l’accent marseillais, enfin ce n’est qu’un détail.

Néanmoins, on constate de nombreux changements cette saison, et en particulier des intrigues bien plus intéressantes. La série se transforme en thriller politique et c’est ce qu’on a envie de voir. Certains cliffhangers donnent même envie de lancer l’épisode suivant aussitôt, c’est dire. Le gros défaut qui reste c’est le jeu des acteurs, en particulier ceux de Gérard Depardieu et Benoît Magimel. En revanche, c’est un plaisir de retrouver Stéphane Caillard, qui interprète Julia, et d’y voir Natacha Régnier qui joue Jeanne Coste du « Parti Français ».

Marseille aurait pu vraiment surprendre cette saison. Elle n’a malheureusement pas le courage d’aller au bout de certaines idées coup de poing qui auraient pu propulser la série à un autre niveau. La série a en tout cas une vraie fin et j’ai même envie de dire une jolie fin. Une happy ending qui véhicule de jolies valeurs, accentuant bien la relation père/fils de Robert et Lucas, ça en devient même un peu too much. C’est officiel, il n’y aura pas de saison malgré la fin ouverte qui aurait pu laisser place à une saison supplémentaire. Pour ma part, même si cette seconde saison est un peu plus captivante, elle ne restera pas non plus inoubliable. Mais il est intéressant de souligner que cette série très critiquée en saison 1, à juste raison selon moi, a su redresser la barre en saison 2.

5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.