Spectacles

Grease le Musical : Un spectacle greasant

C’est le 28 septembre 2017 qu’a eu lieu la 1ère du musical Grease à Paris au théâtre Mogador. Un spectacle à la hauteur de nos attentes ?

®surnosecrans

Synopsis : En 1959 à la Rydell High School, dans la banlieue de Chicago, Sandy Dumbrowski, une nouvelle élève, intègre le lycée. A sa grande surprise, elle y retrouve son amour d’été, Danny Zuko, chef du gang des Burger Palace Boys. Si elle est heureuse de le revoir, lui se préoccupe plus de sa popularité et de son image de chef de bande que des sentiments de Sandy. Aidée par les Pink Ladies, Sandy va finir par s’imposer dans ce jeu d’amour et de hasard.

1 an après qu’une partie du théâtre Mogador ait brûlé, la scène mythique ouvre ses portes à nouveau pour accueillir une nouvelle adaptation de la comédie musicale culte Grease. Il y a donc beaucoup d’attente autour de ce spectacle. Tout d’abord le film est tellement culte et adoré des fans que l’équipe à une certaine pression sur ses épaules. Ensuite, ce n’est pas la première fois que le musical est adapté sur scène à Paris, il faudrait qu’il soit à la hauteur d’une énième interprétation. Au final, le résultat est plutôt réussi.

La comédie musicale est une adaptation fidèle au film tout en ne faisant pas un copier coller. Elle prend certaine liberté, la modernisant, ce qui lui réussi totalement. Je pense en particulier au duo comique de Miss Lynch (interprétée par l’humoriste Céline Groussard) et Eugene (interprété par Alexandre Faitrouni, vu dans la comédie musicale La belle et la bête). D’ailleurs cette touche humoristique apportée au spectacle est vraiment l’une des bonnes choses du show, amenant encore plus de fraîcheur et de modernité.

La mise en scène est bonne, les décors sont à la hauteur de ce à quoi on pouvait s’attendre, mais le vrai point fort du spectacle est incontestablement son casting. Ils chantent biens et bougent biens. On a un Danny, interprété par Alexis Loizon (Gaston de la comédie musicale La belle et la bête, et vu dans le film live avec Emma Watson), qui a exactement les bons gestes et les bonnes mimiques. Alizée Lalande, qui interprète Sandy, pourrait presque être confondue avec Olivia Newton John. Et tous les personnages secondaires sont également exceptionnels, Rizzo, Marty, Kenickie… pour ne citer qu’eux, et permettent d’en faire un spectacle vraiment intéressant.

La seconde partie est un peu plus molle que la première, et nous fait décrocher par moment. C’est dommage. Mais la grosse difficulté de la comédie musicale quand on est adepte de Grease est le franglais. Certaines chansons sont en VO et d’autres en français voire certaines font un mélange des 2 à l’image de Summer Nights. Il faut juste un petit moment d’adaptation pour vraiment se mettre dedans, après tout Mamma Mia à Mogador était entièrement en français et ça ne l’a pas empêché d’être une énorme réussite (même si j’ai toujours un peu de mal à comprendre l’intérêt de traduire des chansons aussi cultes).

Néanmoins, on ressort du spectacle avec le sourire grâce à la mise en scène dynamique, le casting impeccable, les chansons qui restent en tête et les interludes comiques. Grease est sans nul doute le musical de la rentrée à ne pas louper.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s