Avant-premières/Films

Les Initiés : Devenir Homme ?

Premier long métrage de John Trengove, réalisateur d’origine Sud Africaine, Les Initiés vous plongera dans les cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. A la fois sombre et sensible ce film prend un sujet tabou à bras le corps.

les initiés 2

Les Initiés – Pyramide Distribution – 2017

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Synopsis : Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé… Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

On pourrait se demander de quel droit un réalisateur blanc ferait un film sur un rite ancestrale qui ne correspond pas à sa propre culture ? Comment peut-il faire un film de fiction et rester objectif dans la mise en scène d’un rite à l’apparence barbare, la circoncision à vif et public de jeunes adolescents en pleine campagne africaine. Le spectateur européen ne pourra pas voir ces images avec respect à moins de lui dire que ce film est documentaire et n’a aucune volonté de dé-crédibiliser cette culture ou de lui donner une vision négative. Mais rien de cela ici, c’est bien un film de fiction, et aucune excuse mise à part la volonté du réalisateur de rendre cette histoire authentique.

Voilà donc le paradoxe de ce film qui est révélé par le sujet traité : la circoncision. Cette pratique pourrait-elle être considérée comme normale du fait qu’elle appartient à une tradition, et donc bénéfique en ce qu’elle amène de jeunes hommes à la masculinité ? 

Le film ne donne pas de réponses. On suit avec étrangeté le déroulement des rituels et petit à petit la caméra se déplace des initiés vers les « éducateurs » en charge de faire passer les rites. Une autre problématique vient alors en jeu, celle de l’homosexualité, plus personnelle au réalisateur. Il explique lui-même que les milieux ruraux d’Afrique du Sud restent très homophobes malgré une constitution qui protègent les droits LGBT. Dans la ligné de Moonlight, ce film est politique, puisqu’il parle de ce tabou avec beaucoup d’authenticité et met un point d’honneur à éviter les stéréotypes dans sa représentation. 

Parce qu’il s’empare de deux tabous majeurs, la circoncision et l’homosexualité, le film a été très difficile à financer et n’aurait pas pu se faire sans l’aide de producteurs allemands, français et du Pays-Bas. De même le casting a été fait un an à l’avance et ne regroupe presque que des acteurs non professionnels du pays, les acteurs ayant une notoriété ayant trop peur que leurs carrières soient rattachées à un film aussi controversé. On en arrive donc à la conclusion de l’importance de ce film aujourd’hui. Un film simple en soi, qui raconte une histoire d’amour impossible, mais qui soulève une fois n’est pas coutume, beaucoup de questions.

7/10


Sortie en France : 19 avril 2017
Réalisateur : John Trengove
Casting : Bongile Mantsai, Nakhane Touré, Niza Jay Ncoyini
Genre : Drame
Nationalité : Afrique du Sud, Allemagne, France
Distributeur : Pyramide Distribution

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s