Festivals/Séries Mania

[Séries Mania S8] Conférence Je Like Donc Je Suis

Samedi 15 Avril au Forum des Images eu lieu la conférence portant sur le premier épisode de la saison 3 de Black Mirror réalisé par le grand réalisateur britannique Joe Wright (Anna Karenine, Reviens-moi) : Chute Libre.

ch

Chute Libre – S3-E1 – Black Mirror

Synopsis : Black Mirror présente un monde où chaque individu est noté par ses semblables. Résultat : femmes et hommes ne sont plus libres et égaux en droit mais hiérarchisés en « like ». Effrayant non ? Mais qu’on se rassure, ce n’est que de la fiction…quoi que…

La conférence commence sur les chapeaux de roues avec la très perspicace Marie Turcan  (Journaliste chez Business Insider) qui fait le parallèle entre cet épisode et la Chine qui envisage de classer ses citoyens en fonction de leurs données personnelles. Mais nul besoin d’aller aussi loin que la Chine pour se rendre compte que le système de notation de l’individu existe déjà. Uber, Blablacar, plein d’application qui permettent déjà de noter une prestation. Une chose que l’on pourrait penser banale en soit sauf que Black Mirror prend ce sujet pour le regarder d’un peu plus près, le faire évoluer jusqu’à en arriver à cet sorte de « dis-topie du présent ». Laurence Allard (chercheuse à l’Université de Paris 3 IRCAV) explique que ce n’est pas vraiment une dis-topie parce que l’on n’est pas dans un épisode d’anticipation mais bien dans des problématiques très actuelle vus au travers d’un miroir grossissant.

Marie Turcan enchaîne par une question simple qui est : Pourquoi on like aujourd’hui ?
Il y aurait une nécessité de se créer une identité aujourd’hui. Internet est devenu une scène de reconnaissance sociale. Le « like » est une sorte de validation de contenu comme de notre personne. Dans Black Mirror ce n’est pas vraiment du « like » dont il est question selon Michel Gien (CEO de Twinlife) mais bien d’une notation.
Le like peut être un moyen de vendre et de se vendre aux autres, de prouver sa valeur comme le serait aujourd’hui des plateforme comme Instagram ou Facebook.
Netflix a d’ailleurs changé son système de notation  par un pouce bleu car le système de notation par étoiles n’était pas bien compris.
Black mirror c’est une sorte de caricature d’un effet d’une mode tendance du moment.
Au début de l’épisode, c’est le matin, le personnage se prépare comme si elle allait avoir un examen, elle se force à sourire, à rire devant la glace. Un sentiment de malaise s’installe alors. L’examen est aliénant puisqu’il est permanent. Black Mirror dénoncerait ici la pression que doivent parfois subir des employés à leur travail, des assureurs et du pouvoir d’achat et du contrôle horizontale et verticale de la société. La technologie est mise en scène comme un révélateur,  un prétexte pour révéler une nécessité que la société a de nous imposer des normes à respecter.
Cette sorte de discrimination collective partait pourtant d’un bon sentiment, aider d’autres consommateurs à choisir une prestation de qualité en mettant une note. Ici, la série prend le parti d’imaginer le pire et c’est ce que l’on aime.

Black Mirror veut faire prendre conscience de notre existence et mettre l’accent sur des pratiques actuelles. La vie sociale est une sorte de travail dans cet épisode qui se déroule dans un monde aseptisé avec un conformisme 2.0. La vie sociale est marchandisée. 

Pourtant l’épisode contrairement à beaucoup se termine sur une fin optimiste puisqu’il offre une échappatoire à l’héroïne. On peut dire fuck à la société : on peut choisir de s’exclure en refusant les règles imposées tout en gardant sa liberté. Il y a des moments de hack possible. Hack de cette surveillance si l’on prend suffisamment conscience des mécanismes du système imposé.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s