Spectacles

Saturday Night Fever : Une comédie musicale qui a le rythme dans la peau

Les adaptations musicales sur la scène parisienne se poursuivent avec Saturday Night Fever. Le spectacle a débuté le 9 février 2017 au Palais des Sports de Paris et mise beaucoup sur sa tête d’affiche Fauve Hautot. Suffit-elle à rendre le spectacle inoubliable ?

exclu-tele-star-fauve-hautot-et-nicolas-archambault-se-confient-sur-la-comedie-musicale-saturday-night-fever-video_exact540x405_l

Saturday Night Fever – 2017

Synopsis : Tony Manero, ce jeune NewYorkais issu du milieu défavorisé de Brooklyn, trouve son émancipation et son épanouissement tous les samedis soir sur la piste de dance de la discothèque « l’Odyssé ». Il passe de simple vendeur de peinture mal payé à dieu de la piste, adulé par les femmes et envié par les hommes.
Mais être un jeune New-Yorkais dans les années 70’s n’est pas si simple et son succès lui apporte aussi des ennuis auprès de sa famille, des bandes rivales, des femmes ….

Disco Time ! En effet, avec Saturday Night Fever on est plongé dans l’univers du disco. Chansons, moulinet, paillette, boule à facette, tout y passe. La troupe est constituée principalement de danseurs et d’un trio de chanteurs, formé avec les superbes voix de Stephan Rizon, Nevedya et Flo Malley. Mais le chant est vraiment une partie secondaire du spectacle. Les chorégraphies en revanche nous en mettent plein la vue. Et c’est ce qu’on vient chercher avec Saturday Night Fever.

La mise en scène enchaînant de sublimes tableaux chorégraphiés est époustouflante. Ça manque un peu de diversité au niveau des genres, mais bon on est au temps du disco, difficile d’insérer du Hip Hop au milieu. Les danseurs sont synchro et nous offrent un spectacle à couper le souffle. Le tout est souvent pour mettre en avant la tête d’affiche du spectacle, Fauve Hautot. Fauve est en effet reconnue pour avoir participé en tant que danseuse, puis membre du jury, dans Danse avec les stars. Elle est sublime même si tout est fait en sorte qu’on ne voit qu’elle. Et c’est dommage car après tout elle n’est pas plus la star du spectacle que son partenaire Nicolas Archambault, lui aussi excellent danseur, qui s’est fait connaître en participant à So you think you can dance ? au Canada. Malheureusement, les deux artistes qui interprètent respectivement Stéphanie et Tony Manero, n’ont pas autant de talent pour la comédie. Si encore Fauve n’a pas beaucoup de choses à jouer (et heureusement), pour Nicolas c’est plus problématique. Résultat, la plupart des scènes parlés sont gênantes.

Le choix d’un narrateur pour nous conter le récit est un choix particulier. Je ne crois pas avoir déjà vu ce procédé dans une comédie musicale. Mais pourquoi pas. Après tout l’histoire est vraiment secondaire et ça permet de créer ici une certaine originalité. Ainsi, ça permet de revoir avec plaisir Gwendal Marimoutou, déjà repéré dans la comédie musicale Résiste !

Heureusement que les chorégraphies permettent de faire abstraction du mauvais jeu des acteurs et de l’histoire un peu gnangnan et simpliste. Alors let’s dance !

6,5/10

Une réflexion sur “Saturday Night Fever : Une comédie musicale qui a le rythme dans la peau

  1. Fautot Hautot est clairement la star du spectacle, c’est elle qui est mise en avant depuis le début de la promotion, et c’est la raison pour laquelle le spectacle va surement marcher. Tout a été taillé pour elle, son rôle a beaucoup plus d’importance que dans le film. Il faut avouer que Nicolas Archambault, même si il est bon danseur, n’a pas la prestance et l’énergie de Fauve…c’est elle qui donne le rythme. Pour le reste, il s’agit bien d’un spectacle de danse, qui a pour seul but de faire la fête et de divertir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s