Spectacles

Notre Dame de Paris 2016 : Véritable phénomène ou spectacle qui a mal vieilli ?

Notre Dame de Paris a été, à la fin des années 90, la 1ère comédie musicale française à lancer le renouveau du genre. Encore maintenant, chaque année, plusieurs comédies musicales voient le jour. La comédie musicale culte est de retour depuis le 23 novembre au palais des Congrès. Véritable phénomène ou spectacle qui a mal vieilli ?

web_2_ndm_dsc3827

Notre Dame de Paris – 2016

C’était en 1998 que Notre Dame de Paris a été lancée pour la première fois en France. C’était il y a 18 ans et on peut dire que ça ne nous rajeunit pas. Pour ceux qui étaient nés, la comédie musicale de Richard Cocciante et Luc Plamondon reste une pionnière, puisqu’elle a lancé une vague de spectacles musicaux en France, qui ne s’est jamais arrêté jusqu’à maintenant. Pour n’en cité que quelques uns : Les 10 commandements, Le roi Soleil, Cléopâtre, Adam et Eve, Dracula, 1789 les amants de la Bastille, Robin des Bois, Le roi Arthur ou encore récemment Les trois Mousquetaires. Tous les genres, toutes les époques, tous les romans ou histoires connues cultes y passent à travers des comédies musicales  made in France. Et on doit bien le reconnaître que sans Notre Dame de Paris, et son succès, peu de ces comédies musicales auraient vu le jour.

Mais Notre Dame de Paris est plus qu’un simple spectacle mais carrément un phénomène. Elle a lancé des chanteurs qui ont eu une grande carrière derrière en France. Patrick Fiori, Garou ou encore Hélène Ségara sont des noms que tout le monde connait désormais. De même, certaines musiques comme « Vivre » ou « Le Temps des Cathédrales » sont des chansons que tout le monde a déjà entendu une fois dans sa vie. Mais la chanson culte et emblématique du spectacle est bien évidemment « Belle ». Cette chanson, pourtant sans refrain et donc peu habituelle pour l’époque, s’est vendue à 2 221 000 d’exemplaires. C’est le single le plus vendu des années 90. C’est également le single qui est resté le plus longtemps dans le top 50. « Belle » a été élue chanson du siècle par une émission de TF1, et la musique a remporté un Victoire de la musique dans la catégorie meilleure musique et Notre Dame de Paris a gagné en tant que meilleur spectacle.

Est-ce donc une coïncidence pour que la comédie musicale renaisse de ses cendres à l’heure ou à la télévision et au cinéma les remakes, les reboots ou encore les suites sont à la mode ? Bien sûre que non. Et si l’idée ne me plait pas spécialement de faire des remakes, je dois avouer que je n’avais pas pu voir le spectacle sur scène à l’époque et qu’ainsi ça me donne une belle occasion. Et on sait bien que rien ne vaut un live pour voir une comédie musicale. Elle n’est pas la seule puisque Les 10 Commandements est de retour sur scène au même moment. Peut-on espérer revoir bientôt un revival du Roi soleil ?

En attendant, Notre Dame de Paris fait un retour dans l’ensemble réussi. Elle ne cherche pas à innover, ce qui est un peu sa qualité et son défaut. On retrouve incontestablement le même spectacle qu’il y a 18 ans, avec un peu plus de moyen, sinon tout est du copier coller. On ne peut pas le nier, les décors et la mise en scène sont plaisants, les voix sont très belles, et les chansons assez cultes pour chanter la moitié du spectacle. Pour ce revival, Daniel Lavoie qui interprète Frolon reprend son rôle d’origine. Malheureusement, pas de Patrick Fiori, Garou ou d’Hélène Ségara. En revanche, Angelo Del Vecchio qui interprète le nouveau Quasimodo a exactement la même voix que Garou.

N’ayant pas vu le spectacle à l’époque, c’est un peu comme si je le découvrais pour la première en 2016. Et si je suis ravie de retrouver des musiques cultes qui ont bercées mon adolescence, je suis un peu déçue de l’ensemble. Le problème est que j’en attendais sûrement trop. Le spectacle est très bien mais il n’est pas spectaculaire. Les chorégraphies sont principalement des acrobaties, on ne retrouve la touche impressionnante à la Kamel Ouali, qui donne par exemple cette beauté aux 10 Commandements. Je n’ai rien à redire sur les voix qui sont parfaites, mais le fait de tout chanter même quand ça devrait être parlé donne un côté vieillot et ridicule au spectacle. Il y a également plusieurs fois où on décroche car les chansons sont lentes et sans chorégraphies à côté pour nous garder. Je chipote car je dois quand même reconnaître le travail monumental qu’il y a derrière mais aussi le fait que cette histoire fait toujours écho avec l’actualité. Elle reste une comédie musicale emblématique, d’avantage par ses musiques cultes que pour le côté spectaculaire.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s