Avant-premières/Films

Sing Street : Come get some music !

Laissez vous tenter par un jeune groupe rock pop des eighties en devenir avec Sing Street ! John Carney rend hommage à la culture populaire irlandaise dans ce nouveau feel good movie décadent.

sin

Sing Street – Mars Film – 2016

Synopsis : Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecœur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter.
Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu’en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe…

Bien plus qu’un teenage movie, ce film est le portrait d’une époque, celle des années 1980 à Dublin quand la pop, le rock, le métal, la new wave passaient en boucle sur les lecteurs K7 et où le rendez-vous hebdomadaire devant  « Top of the Pops » était incontournable.

L’esthétique du réalisateur reste simple comme pour ne pas empiéter sur le paysage sonore. De nombreux plans sur les visages des personnages créent une sensation de fragilité, de vulnérabilité d’une jeunesse en devenir face au monde extérieur. Mais aussi mettre en relief la sensibilité du héros interprété par le jeune Ferdia Walsh-Peelo, qui incarne ce jeune artiste naissant à qui l’on a appris à ne jamais avoir trop d’ambition. Les personnages sont doux, ingénus et crus dans leur rapport à la réalité. L’équilibre se fait grâce au grand frère du héros, sorte de pédagogue musicale, que l’on est déçu de ne pas voir davantage exploré, interprété par Jack Reynor acteur peu connu mais qui semble très vite monter.

S’il fallait trouve quelque chose à redire, cela viendrait du fait que tout semble trop facile et déjà gagné pour ces jeunes, du moins dans les limites de leur quartier, où la misère est décrite de manière très fleur bleue. Les séances de création musicale sont courtes et toujours fructueuses. On a alors une sensation d’urgence, de précipitation, comme si finalement le film n’arrivait pas à se décider entre le rêve éveillé d’un jeune adolescent et la dure réalité de la vie irlandaise.

Ne pas donner de vérité, mais cette sensation de « folie furieuse » qui partageait cette époque entre conservatisme et décadence donne peut-être aussi cet effet de belle nostalgie.  La très bonne bande originale est le point fort du film et cela ne surprend guère pour ceux qui auront vu les précédents films de John CarneyNew York Melody ou encore Once. La musique semble être le point centrale de sa mise en scène et elle ajuste à merveille les sauts d’humeur du film. 

Un très bon feel-good movie qui vous donnera sûrement envie de monter un groupe !

7/10

Découvrez la bande-originale de Sing Street :
capture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sortie en France : 26 octobre 2016
Réalisateur : John Carney
Casting : Ferdia Walsh-Peelo, Lucy Boynton, Aidan Gillen
Genre : Comédie dramatique, Musical
Nationalité : Irlandais, Britannique, Américain
Distributeur : Mars Film

Une réflexion sur “Sing Street : Come get some music !

  1. Pingback: Découvrez le palmarès des Golden Globes 2017 | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s