Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Insecure et Divorce : portraits de femmes 

HBO lance ce soir deux nouvelles dramédies sur des femmes avec des problématiques différentes et ce qui donne des séries de qualité inégale. Alors, laquelle de Insecure et Divorce a réussi à proposer un pilot qui donne envie de continuer ?

cjz32cmvaaenrj4

Insecure – HBO – 2016

Synopsis : Les expériences quotidiennes savoureuses et parfois surréalistes d’une Afro-Américaine à l’aube de la trentaine et de sa meilleure amie délurée… (Source : Allocine)

Insecure est une création d’Issa Rae, également actrice principale, c’est une comédienne qui s’est fait connaître sur internet grâce à sa web-série Awkward Black Girl dont elle reprend les codes ici.

Cette dramédie donne une importance à la parole, le comique passe par là, tout comme l’essentiel de l’action. Les personnages bougent peu, la réalisation est sobre et sert à mettre en avant les dialogues. Des jeux de mots aux séances de rap devant le miroir, en passant par des silences gênants, la parole est au centre de la série pour permettre à l’héroïne Issa d’être au centre  de l’attention et raconter son quotidien en rythme.

Un quotidien fait de remarques racistes et sans doute sexiste (un élément qui n’apparaît pas dans ce pilot mais probablement abordé plus tard), et de frustration de la vie. Ce sont les deux sujets principaux de ce premier épisode avec l’héroïne qui réévalue sa vie. Deux très bons sujets qui sous couvert de cet humour de la parole réussissent à captiver. On adore instantanément ce personnage amusant, sincère et charismatique.

7/10

Le même soir, HBO propose Divorce, la nouvelle comédie avec Sarah Jessica Parker, à l’inverse d’Insecure, celle-ci peine à convaincre.

tv_fullscreen_divorcexx01w0114977_d2ho5

Synopsis : Frances, une mère de famille new-yorkaise dans la force de l’âge, décide de « recommencer » sa vie avec l’aide de ses amies Dallas et Diane, et songe même au divorce. Mais son mari ne l’entend pas de cette façon… (Source : Allocine)

Divorce marque le grand retour de Sarah Jessica Parker à la télévision et sur la même chaîne que Sex and the city. Après avoir trouvé l’amour dans cette dernière, elle quitte son mari dans cette nouvelle dramédie qui malheureusement n’apporte rien de neuf.

Ce pilot nous montre Frances qui se décide à rompre avec son mari Robert (Thomas Harden Church). Sans jamais nous laisser croire à leur couple, tout ce qui suit l’annonce de la rupture ne touche pas, en particulier avec des personnages principaux sans profondeur qui accumulent les clichés. Les enjeux et motivations du couple peinent à convaincre et à rendre le tout intéressant. De plus, la créatrice Sharon Horgan, à qui l’on doit Catastrophe, nous impose une sous-intrigue avec un couple d’amis de Frances et Robert qui s’insère mal dans l’ensemble. Pour rajouter une couche d’ennui, les enfants sont insupportables et n’apportent rien de plus.

Alors que le pitch de départ ne semblait pas particulièrement alléchant, le résultat est encore plus insatisfaisant.

Les deux séries sont proposées sur OCS City en US+24 tous les lundi soir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s