Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Designated Survivor : Kiefer, sauveur de la nation (again)

Jack Bauer président vous en rêviez ? ABC l’a fait pour vous avec Designated Survivor mettant en scène Kiefer Sutherland en tant que président des Etats-Unis. Bienvenu à la Maison Blanche !

522831-jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx

Designated Survivor – ABC – 2016

Synopsis : Tom Kirkman, un membre du gouvernement, est nommé Président des Etats-Unis après qu’un attentat terroriste ait té tous ses confrères. Pas du tout préparé, il se retrouve à emménager à la Maison Blanche avec sa femme et ses enfants en une nuit, alors que le monde entier scrute ses premiers pas en tant que commandeur en chef de la nation

Kiefer Sutherland is back!! C’est toujours un plaisir de voir revenir sur nos écrans un acteur de cette trempe. Il interprète ici Tom Kirkman, un secrétaire d’état chargé de la politique d’urbanisme et d’habitation. Un père de famille aimant, droit dans ses bottes et mari dévoué. Lors de chaque discours au capitole du président des États-Unis, appelé State of the Union, événement où tout le gouvernement et le congrès participent, un membre du cabinet est désigné pour rester en retrait, si jamais une catastrophe arrive durant le discours. Designated Survivor prend donc ces prémisses pour faire une série dystopique, dans laquelle une bombe éclate au capitole, propulsant ce Survivor président des États-Unis. 

Capitalisant sur une intrigue tiré par les cheveux, mais intéressante, ce pilote pose les bases d’une série haletante, à l’image du pilote de Quantico. On y apprend donc que Kirkman est au plus bas de l’échelle du gouvernement, et qu’en plus il est mis au placard. Alors quand on confie le titre d’homme le plus puissant de la planète à un homme blessé, attention aux conséquences. C’est un des points qui mériteraient d’être creusé par la suite.

Cependant, le pilote n’aborde pas encore ces questions. Avec nuance, Kiefer Sutherland, contrairement à son rôle phare dans 24, incarne ici un homme dépassé par les événements, et qui se retrouve au beau milieu d’un environnement hostile, pris au piège de son propre système. Le jeu de la politique à fait de Tom Kirkman un homme dévoué à un être complètement désabusé, pris dans la machine infernale de Washington. Sans préparation, ni temps de réflexion, il doit désormais gérer la crise mondiale qui se profile devant lui. 

Pourquoi un paria serait-il en possession de l’arme nucléaire ? Pourquoi un non élu serait capable de prendre les décisions les plus complexes pour l’avenir de la planète ? Pourquoi un homme qui ne connait pas le fonctionnement de la présidence serait capable de contredire ses généraux et conseillers, basé uniquement sur ses propres instincts ? Autant de questions abordées par ce pilote et qui trouveront réponses dans les épisodes à venir on l’espère.

La série est vraiment compétente, va à une allure très plaisante et se révèle être un bon divertissement. Les enjeux sont clairs, les conflits abondants, et les possibilités quasi infinies. Avec un casting aussi solide (Kal Penn, personne officiel écrivant les discours, Adan Canto en Chief of Staff, Natascha McElhone en première Dame, et Maggie Q en agent du FBI), nous sommes ici face à une série qui tient ses promesses. 

7/10

Article rédigé par S.T.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s