Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] This is Us : Le retour en grâce du (bon) sentimentalisme

This is us est sans aucun doute la série la plus attendue de cette rentrée. Un joli casting pour une jolie série toute en émotion et en finesse.

143615-jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx

This Is Us – NBC – 2016

Synopsis : On suit la vie de différentes personnes nées le même jour et qui ont chacun un lien entre eux.

2016 est une année particulière. Rarement dans ma petite existence, je ne me suis posé la question suivante : Dans quel monde je vis ? Et surtout, dans quel monde j’ai envie de vivre ? 2016 est une année qui fera date dans l’histoire de la télévision. Non pas pour une série ou émission particulière, mais pour la quantité astronomique de contenu à notre disposition. D’autant plus que cette quantité rime avec qualité. Jamais auparavant, on se serait dit qu’on n’avait plus le temps de regarder telle ou telle série. Cependant, je constate régulièrement que ce qui est plébiscité, ce sont des anti-héros, du cynisme, du corrompu, de la destruction, de la noirceur ou encore du nihilisme. Peut-être que ce sont des thèmes qui me parlent, où que j’apprécie particulièrement, car ce sont surtout des séries qui analysent en profondeur la nature humaine. Mais je dois avouer qu’il y a un trop plein de séries, actuellement, sur le négatif de l’être humain.

Alors, quand une série comme This Is Us est arrivée sur mon radar, ma première réaction ressemblerait, à s’y méprendre, à du mépris. Pourtant le casting de cette série était alléchant : Milo Ventimiglia (Heroes), Mandy Moore (A Walk to Remember), Sterling K. Brown (l’excellent American Crime Story) et Justin Hartley. Du solide. Et je dois avouer qu’après visionnage This Is Us m’a fait l’effet d’une petite claque émotionnelle. Petit à petit, les histoires se déroulent, et on est happé par l’ambiance, naviguant entre comédie, drame et bons sentiments. C’est fascinant et ça fait du bien. 

On suit donc ces histoires, un couple qui attend des triplés, une femme obèse qui se bat contre sa situation, un financier, et un acteur coincé dans sa sitcom certes populaire mais naze. Leurs points communs ? Ils partagent tous le même anniversaire. Et ils se trouvent tous confrontés à un moment charnière de leurs vies alors qu’ils vont avoir 36 ans. Malgré la difficulté des différents sujets racontés, qui auraient pu être misérabilistes, l’humanité de chaque personnage m’a tout simplement conquis. 

Je ne vais pas révéler la teneur de chaque histoire, ce sont des sujets lourds, ni ne révéler l’élément de surprise qui va faire avancer la série, mais ce qu’on retient avant tout c’est le traitement avec amour. Sans le twist final, l’épisode aurait été complètement raté. En écrivant ces lignes, bien entendu très subjectifs, je me rends compte que c’est peut-être trop sentimentale et que ça ne plaira pas à tout le monde. Mais au milieu d’un cynisme total actuel, un peu de baume au cœur ne fait pas de mal. 

7,5/10

Article rédigé par S.T.

2 réflexions sur “[Pilot] This is Us : Le retour en grâce du (bon) sentimentalisme

  1. Pingback: Serial Causeurs : Face à… This is us | Sur Nos Ecrans

  2. Pingback: Découvrez le palmarès des Golden Globes 2017 | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s