News/Séries

Upfronts 2016 – Le programme de NBC

Les Upfronts sont de retour dans une période qu’on peut qualifier de charnière pour les networks américains. En effet, avec une proposition toujours plus grande sur l’ensemble de l’offre télévisuelle américaine (plus de 400 séries télévisées originales différentes proposées l’année dernière), l’audience se divisent d’autant plus, et de moins en moins de shows fédèrent en Live et Live+Same Day (direct, et visionnage avant 3h du matin le même jour). Du coup, c’est à celui qui aura la meilleure idée pour retenir les revenus publicitaires ou trouver d’autres moyens pour garantir la rentabilité d’une série ; laquelle n’est, depuis quelques années, plus regardé sur la seule télévision.

NBC a connu une année faste, si l’on excepte les nouveautés séries, qui, à part Chicago Med, n’ont pas su capitaliser sur le reste de la grille. En effet, si Blindspot a bénéficié d’un très bon départ, ses audiences sont depuis rentrées dans le rang. Concernant les séries qui proposaient une nouvelle saison, tout comme les programmes live ou le succès surprise de Little Big Shots, Bob Greenblat, président des programmes de la chaîne au paon, avait de quoi arriver serein à cette présentation.

Les séries reconduites :

Blindspot (7,1 millions de téléspectateurs / 1.9 pts sur les 18-49 ans)
La nouveauté phare de NBC, avec Jaime Alexander en rôle titre. Si les neufs premiers épisodes ont été bien suivi (audiences entre 7,67 et 10,61 millions de téléspectateurs pour entre 2.2 et 3.1 de taux sur les 18-49 ans), la série s’est ensuite normalisé pour se stabiliser en dessous des 6 millions de téléspectateurs depuis son épisode 14. Elle reste cependant la première nouveauté de la chaîne cette année.

Chicago Fire (8,0 millions de téléspectateurs /  1.8 pts sur les 18-49 ans)
La première série de la franchise Chicago a pour l’instant réussi à augmenter son audience de 500 000 téléspectateurs et gardé son taux sur la cible des annonceurs, ce qui par les temps qui court, devient extrêmement rare. Elle est donc reconduite pour une cinquième saison.

Chicago Med (8.0 millions de téléspectateurs / 1.7 pts sur les 18-49 ans)
La deuxième nouveauté de NBC devrait surpasser Blindspot l’année prochaine. En effet si cette dernière a mieux démarré, elle est resté globalement stable sur l’année (le pilote ayant fait 8,64 et 2.2 sur les 18-49 ans). Du coup, NBC a décidé d’explorer la côté judiciaire de la « Windy City » après les pompiers, les policiers et les docteurs.

Chicago P.D. (6,9 millions de téléspectateurs /  1.6 pts sur les 18-49 ans)
Preuve de la force de la franchise de Dick Wolf, la moins regardé de la série des Chicago est dans le top 5 des shows les plus regardés de la chaîne, à égalité parfaite avec sa demi-sœur New York : Unité Spéciale qui la précède dans la grille du mercredi. Elle bénéficiera logiquement d’une quatrième saison l’année prochaine.

New York Unité Spéciale (6,9 millions de téléspectateurs / 1.6 pts sur les 18-49 ans)
La vétérante américaine (toutes chaînes confondues et hors séries animées), proposera sa 18ème saison l’année prochaine. A trois longueurs du record  absolu du plus long drama jamais produit à la télévision américaine. A ce jour, le plus long parcours est de 20 saisons co-détenu par Gunsmoke (1955-1975) et … New York : Police Judiciaire (1990-2010), la série mère d’Unité Spéciale.

The Blacklist (6,8 millions de téléspectateurs / 1.4 pts sur les 18-49 ans)
James Spader alias Raymond Reddington a eu la dure tâche de maintenir la soirée du jeudi d’NBC en vie cette année (seul jour où la chaîne a des difficultés). Ayant fait honorablement son travail, on pourra suivre les aventures de Red pour une quatrième saison.

Shades of Blue (5,8 millions de téléspectateurs / 1.2 pts sur les 18-49 ans)
Après un départ canon (8,55 millions et sur les 18-49 ans) puis trois épisodes aux audiences solides, la série, est petit à petit retombée pour se stabiliser aux alentours des 5 millions de téléspectateurs. Ce qui, comparé aux précédents occupants de la case – dont la magnifique Hannibal, reste honorable. La série de mi-saison avec Jennifer Lopez connaîtra donc une seconde saison.

Grimm (4,0 millions de téléspectateurs / 0.9 pts sur les 18-49 ans)
Si la série a quelque peu baissé dans les audiences (4,8 / 1.2 l’année dernière), cela reste dans des proportions acceptables. Les contes continueront une 6ème année sur NBC.

Superstore (5,1 millions de téléspectateurs / 1.5 pts sur les 18-49 ans)
La série marquant le retour d’America Ferrara s’est plutôt bien débrouillée dans les audiences, surtout comparé aux dernières tentatives de la chaîne en comédie. Elle connaîtra donc une seconde saison.

The Carmichael Show (4,8 millions de téléspectateurs / 1.1 pts sur les 18-49 ans)
Série d’été l’année dernière, elle a su convaincre les dirigeants d’NBC de lui accorder une deuxième saison. Si elle a continué dans des scores honorables comparée à ses audiences estivales, elle n’a pas vraiment su capitaliser sur l’arrivée de Little Big Shots et ses plus de 10 millions de téléspectateurs. D’où peut être une décision de renouvellement tardive de la part d’NBC. Dès lors, la 3ème saison devrait être celle où tout va se jouer pour la suite.

Les séries annulées

The Player (4,0 millions de téléspectateurs / 0.8 pts sur les 18-49 ans)
Précédente occupante de la case du jeudi 22h, elle n’a jamais su convaincre même si elle est restée stable (le pilote a fait 4,68 millions pour 1.2). Le relatif succès de Shades of Blue lui aura été fatal. 

You, Me and The Apocalypse (2,9 millions de téléspectateurs / 0.7 pts sur les 18-49 ans)
La co-production entre Sky (UK) et NBC, n’aura duré qu’une petite saison. En cause, ses audiences dérisoires autant au Royaume-Uni (0,72 millions en moyenne) qu’aux Etats-Unis.

Truth Be Told (2,2 millions de téléspectateurs / 0.6 pts sur les 18-49 ans)
Une autre preuve de la difficulté de la chaîne pour dénicher au moins une comédie à succès. La série n’a jamais trouvé son public et propose des audiences trop faibles, même pour un vendredi soir, pour pouvoir espérer une saison 2.

Game of Silence (3,4 millions de téléspectateurs / 0.7 pts sur les 18-49 ans)
L’adaptation éponyme de la série turque, lancée en milieu de saison après The Voice, n’avait déjà pas convaincu avec son pilote, et s’est effondrée ensuite lors de son déplacement dans sa case habituelle du jeudi 22h. Elle n’aura pas de saison 2, contrairement à la série dont elle s’inspire.

Telenovela (3,4 millions de téléspectateurs / 1.0 pts sur les 18-49 ans)
Le public n’est jamais venu saluer le retour d’Eva Longoria dans le rôle principal d’une série après l’arrêt de Desperate Housewives. La série se voit logiquement annulée à la fin de sa première saison.

Undateable (2,8 millions de téléspectateurs / 0.8 pts sur les 18-49 ans)
Le passage du tournage des épisodes en live n’aura pas permis à la comédie de faire venir du public. Elle s’arrête après 3 saisons.

Heartbeat (4,4 millions de téléspectateurs / 0.8 pts sur les 18-49 ans)
Avec des si, on peut refaire le monde… Et si Heartbeat n’avait pas été déplacée en mi-saison suite à la grossesse de Melissa George et avait pris son créneau original, alloué par la suite à Chicago Med ? On n’aura jamais la réponse à cette question, mais force est de constater que l’une est la deuxième nouveauté de la chaîne (voir la première en terme d’audience globale) et s’est vu alloué cinq épisodes supplémentaires quand l’autre a été annulée après dix petits épisodes…

Crowded (3,8 millions de téléspectateurs / 0.9 pts sur les 18-49 ans)
La série marquant le retour de Patrick Warburton (Leçons sur le mariage) et l’arrivée de Carrie Preston (True Blood) dans une sitcom, n’a pas déchaîné les foules. Elle ne connaîtra pas de saison 2.

The Mysteries of Laura (7,0 millions de téléspectateurs / 1.1 pts sur les 18-49 ans)
La série souffre clairement de son taux sur les 18-49 ans, puisque sur le global elle fait jeu égal avec The Blacklist par exemple. Plutôt que de tenter un déplacement à 22h où la série aurait risqué de perdre en plus des téléspectateurs, les dirigeants de NBC ont décidé de privilégier une nouveauté à la place.

Séries terminées

Heroes Reborn (4,2 millions de téléspectateurs / 1.2 pts sur les 18-49 ans)
Après un démarrage correct, et en considérant les scores de la quatrième saison lors de sa diffusion en 2009/2010 (le pilote a réalisé 6,09 millions pour 2.0 pts), la minisérie s’est très vite stabilisée à un niveau en dessous des attentes des dirigeants, même s’il a été évoqué un temps de la transformer en série en en commandant une saison 2. Finalement, elle restera à son état initial tout en montrant les limites (comme Minority Report ou Rush Hour cette année) du revival à tout va. Qu’en sera-t-il de Prison Break l’année prochaine? Sûrement la même chose.

Les nouveautés – Drama

Chicago Justice
Le quatrième opus de la franchise de Dick Wolfe, promet une immersion dans le système judiciaire de Chicago, dans lequel ses protagonistes doivent jongler entre l’opinion publique, la lutte pour le pouvoir à l’intérieur du système et leur passion sans limite pour la justice alors qu’ils ont entre leurs mains les affaires les plus délicates.
Créée par Dick Wolf et Matt Olmstead.
Avec Philip Winchester, Carl Weathers, Nazneen Contractor, Joelle Carter et Ryan-James Hatanaka.

 

Emerald City
En l’espace d’une fraction de seconde, Dorothy Gale, âgé de 20 ans et un chien policier se retrouve plongé dans un monde très éloigné du nôtre. Un monde fait de royaumes en conflits, de guerriers sanguinaires, de magie noire, et d’une bataille sans merci pour le pouvoir. C’est Oz (comme le Magicien d’Oz) complètement revisité.
Développée par Matthew Arnold.
Avec Vincent D’Onofrio, Adria Arjona, Ana Ularu, Oliver Jackson-Cohen, Jordan Loughran, Gerran Howell, Mido Hamada, Joely Richardson, Isabel Lucas, Stefanie Martini, Suan-Li Ong, Florence Kasumba et Roxy Sternberg.

Midnight, Texas
Bienvenue dans un monde où la normalité est étrange. Un monde où personne n’est ce qu’il semble être. Des vampires aux sorcières en passant par les tueurs en série, Midnight est un refuge pour ceux qui sont différents. Une adaptation des romans de Charlaine Harris (à l’origine des romans True Blood).
Créée par Monica Owusu-Breen.
Avec François Arnaud, Dylan Bruce, Parisa Fitz-Henley, Arielle Kebbel, Sarah Ramos, Peter Mensah, Yul Vazquez et Sean Bridgers.

Taken
Avant que ne se passe les différents kidnappings évoqués dans la franchise cinématographique, on y suit ici Bryan Mills développer ses capacités qui lui permettront de déjouer les différents ravisseurs des films.
Ecrite par  Alexander Cary.
Avec Clive Standen, Jennifer Beals, Brooklyn Sudano, Monique Gabriela Curnen, Gaius Charles, Michael Irby, James Landry Hébert et Jose Pablo Cantillo.

The Blacklist: Redemption
Dans ce spin-off de The Blacklist, Tom Keen se joint à « Scottie » Hargrave, la brillante chef de Grey Matters, une organisation mercenaire secrète qui résous les problèmes que le gouvernement n’ose pas aborder. Alors que Tom est toujours à la recherche de celui qui a attaqué Liz, il va secrètement découvrir que Scottie est en fait sa mère biologique. Il décide alors, tout en faisant équipe avec elle pour contrer les dangereux criminels, d’en savoir plus sur son propre passé.
Créée par Jon Bokenkamp.
Avec Famke Janssen, Ryan Eggold, Edi Gathegi et Tawny Cypress.

This is Us
Des personnes ne se connaissant pas au départ vont voir leurs chemins se croiser et leurs histoires étonnamment se mêler, puisque plusieurs membres verront qu’ils partagent la même date d’anniversaire, et même bien plus que ça.
Créée par Dan Fogelman.
Avec Milo Ventimiglia, Mandy Moore, Justin Hartley, Chrissy Metz, Sterling K. Brown, Susan Kelechi Watson, Chris Sullivan et Ron Cephas Jones.

Timeless
Un mystérieux criminel vole une machine à voyager dans le temps dernier cri, avec l’intention de l’utiliser pour détruire l’Amérique tel qu’on la connaît aujourd’hui en changeant le passé. Le seule espoir de l’humanité réside dans une équipe improbable formé d’un scientifique, un soldat et un professeur d’histoire. Ils vont parcourir le temps vers les dates historiques les plus importantes, tentant de prévenir le monde de la destruction tout en faisant tout pour ne pas changer eux-même le passé.
Développée par Eric Kripke et Shawn Ryan.
Avec Abigail Spencer, Matt Lanter, Malcolm Barrett, Goran Visnjic, Paterson Joseph, Sakina Jaffrey et Claudia Doumit.

Les nouveautés – Comédie

The Good Place
Eleanor Shellstrop, une femme ordinaire, va accéder à l’au-délà par une série d’évènements extraordinaires, et se rendre compte qu’elle n’est pas une très bonne personne. Avec l’aide de son mentor qu’elle a rencontré dans l’au-delà, elle va essayer de transformer sa vie pour découvrir la bonne personne cachée en elle.
Créée par Michael Schur (producteur exécutif sur Brooklyn Nine-Nine, Parks and Recreations et The Office).
Avec Kristen Bell, Ted Danson, William Jackson Harper, Jameela Jamil, Manny Jacinto et D’Arcy Carden.

Great News
Si s’entendre avec certains de ses collègues peut être dur, travailler avec sa mère est une toute autre chose. C’est ce que va découvrir la talentueuse productrice Katie qui va voir sa mère autoritaire rejoindre son entreprise en tant que stagiaire. Cela peut paraître comme la pire nouvelle qu’elle n’ait jamais eu. Mais, avec sa plus fidèle supportrice à ses côtés, Katie pourra peut être avoir la reconnaisse qu’elle mérite.
Créée par Tracey Wigfield.
Avec Briga Heelan, Andrea Martin, Adam Campbell, Kimrie Lewis-Davis, John Michael Higgins et Horatio Sanz.

Marlon
Librement inspiré de la vie de Marlon Wayans, la série met en scène un père aimant (mais immature) engagé à partager la garde de ses enfant avec son ex-femme. Malgré tout ses défauts, pour Marlon, la famille passe toujours en premier.
Créée par Christopher Moynihan et Marlon Wayans.
Avec Marlon Wayans, Essence Atkins, Notlim Taylor, Amir O’Neil, Bresha Webb et Diallo Riddle.

Powerless
Dans le DC Universe, Emily, une jeune et courageuse experte en sinistre dans une assurance est spécialisée dans les dégâts engendrés par les combats contre le crime des super-héros. C’est lorsqu’elle tient tête à une personnalité hors du commun, qui a participé à un combat épique ayant touché le bus de son trajet pour aller travailler, qu’elle devient une héroïne, et qu’elle comprend qu’avoir ce statut ne nécessite pas forcément des super pouvoirs.
Créée par Ben Queen.
Avec Vanessa Hudgens, Alan Tudyk, Danny Pudi et Christina Kirk.

Trial & Error
Josh Segal  voit sa première grande affaire l’envoyer dans une petite ville au sud de New York. Il doit y défendre un professeur de poésie excentrique, accusé du meurtre bizarre de sa femme. Installé dans un bureau précaire entouré d’une équipe locale de marginaux, il se rend compte que gagner ne va pas être facile, surtout quand son client fait tout pour paraître coupable.
Créée par Jeff Astrof et Matt Miller.
Avec John Lithgow, Nicholas D’Agosto, Jayma Mays, Sherri Shepherd, Steven Boyer et Krysta Rodriguez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s