Avant-premières/Films

Vendeur : On n’a pas acheté !

Pio Marmai et Gilbert Melki se retrouve en tête d’affiche de Vendeur, comédie dramatique sur les relations père/fils. Malheureusement, nous n’avons pas été client.

541265

Synopsis : Serge est l’un des meilleurs vendeurs de France. Depuis 30 ans, il écume les zones commerciales et les grands magasins, garantissant à ses employeurs un retour sur investissement immédiat et spectaculaire. Il a tout sacrifié à sa carrière. Ses amis, ses femmes et son fils, Gérald, qu’il ne voit jamais. Et sa santé. Quand Gérald vient lui demander un travail pour financer les travaux de son futur restaurant, Serge hésite puis accepte finalement de le faire embaucher comme vendeur. Contre toute attente, Gérald se découvre un don.

Vous vous réveillez parfois en sueurs en ayant rêvé du cinéma français dans tout ce qu’il a de plus mauvais ? Prenez garde, Vendeur en est l’incarnation totale. Une forme de mauvais goût et une succession de leçons sur ce qu’il ne faut pas faire dans un film.

Prévisible du début à la fin, l’interprétation convenable de Gilbert Melki et Pio Marmai sauve quelque peu les meubles d’une catastrophe, malgré des personnages consternants de clichés. Avec un scénario digne d’un mauvais film des années 80 qui met une heure à démarrer, sur 1h29 c’est gênant, surtout que le film paraît durer des heures tant on ne sait plus où donner de la tête avec toutes les idées à la mord-moi-le-nœud (expression au niveau du film…).

Vendeur est le premier long métrage de Sylvain Desclous. On ne peut pas tout réussir du premier coup mais on ne comprend pas pourquoi personne ne l’a repris. D’après ses dires, l’idée a toujours été de faire un film autour d’1h30, donc l’histoire n’a pas beaucoup changé au montage. Dans ce cas, personne n’a pensé à lui dire qu’il avait oublié d’écrire certaines scènes ? Cela pourrait être une décision de montage, mais puisqu’il y a eu peu de changement, les importantes ellipses narratives étaient présentes dès le départ. Cela rend la compréhension de certaines scènes difficiles.

Bref, Vendeur est une bouillie de clichés mal montés, vite vu, vite oublié, sauf dans nos pires cauchemars.

2/10 


Sortie en France : 4 mai 2016
Réalisateur : Sylvain Desclous
Casting : Gilbert Melki, Pio Marmai
Genre : Drame
Nationalité : FR
Distributeur : Bac Films

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s