Avant-premières/Films

Brooklyn : Au coeur du rêve New-Yorkais

Tiré du roman de Colm Tóibín, Brooklyn nous emmène découvrir deux pays, et l’histoire d’une jeune fille tiraillée entre ces deux pays. Un film sans prétention qui nous fait voyager.

566eec3b9ad76.image_

Brooklyn – 20th Century Fox – 2016

Synopsis : Eillis Lacey est convaincue par sa soeur d’émigrer aux États-Unis où elle est assurée d’avoir un emploi. Ne se réjouissant pas de sa vie en Irlande, elle quitte donc sa mère et sa soeur pour s’installer à New-York, et plus exactement dans le quartier de Brooklyn. D’abord nostalgique de son pays, elle s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie lorsqu’elle rencontre un jeune italien qui lui fait tourner la tête. Mais un évènement va la contraindre à retourner dans son pays natal. Quelle vie Eillis va t-elle choisir d’embrasser ?

Brooklyn a eu trois nominations aux Oscars (meilleur film, meilleur scénario adapté, meilleure actrice), malheureusement le film est reparti sans rien. Une trop bonne concurrence en face ? Peut-être, ce qui est sûre c’est que ce film ne démérite pas.

Brooklyn aborde le sujet délicat qu’est l’immigration dans les années 50. Eillis quitte son Irlande natale pour vivre aux Etats-Unis. Elle est hébergée dans une pension catholique, et tout en travaillant dans un magasin de luxe elle suit des cours du soir pour devenir comptable. Une vie de rêve s’offre à elle, sauf que Eillis a très vite le mal du pays. Sa famille, et en particulier sa soeur, lui manque. Elle est partie en pensant que rien ne la retenait là-bas mais finalement le mal du pays lui fait presque regretter sa décision. Elle n’arrive pas à faire ce qu’on lui demande dans son travaille, et les jeunes filles avec lesquelles elle vit dans la pension sont à l’opposée d’elle pour la plupart. Un sujet peu abordé et retranscrit avec une belle justesse, qui fait écho à un sujet finalement toujours d’actualité.

Le film est plus ou moins divisé en deux parties. On suit tout d’abord son arrivée à Brooklyn et son adaptation petit à petit à la vie là-bas. Puis un évènement la contraint à retourner en Irlande. La seconde partie, et son retour en terre natale, est bien plus intense et prenante que la première. Son retour montre l’évolution de la jeune fille, mais également son tiraillement. Un triangle amoureux se dessine et tout devient une question de choix. Rien ne la retenait la première fois qu’elle est partie et puis finalement si c’était là où était sa vie ? Peut-elle abandonner sa nouvelle vie à Brooklyn après tout ce qu’elle a traversé ? On stresse à l’idée de ce qu’elle pourrait choisir, et le suspense reste entier jusqu’au bout.

Brooklyn bénéficie d’une bonne reconstitution d’époque, d’une histoire prenante jonglant entre romance et drame, mais également de très bons acteurs. On retrouve quelques têtes connues comme Julie Walters, Emily Bett Rickards (Arrow) et Domhnall Gleeson (Harry Potter). Mais la révélation du film est sans contexte la jeune Saoirse Ronan, qui, à l’imagine du film, nous livre une performance tout en sensibilité et en pudeur.

Brooklyn n’a pas un sujet marquant et ne raconte rien de particulier, c’est un peu une tranche de vie d’une immigrante : ses doutes, ses coups durs, ses amours, et au final un choix difficile à faire. Si vous voulez connaître ce choix, foncez voir le film en salle à partir du 9 mars. 

7/10 – Beau et touchant, on ne demande rien de plus, sa simplicité nous a convaincu.


Sortie en France : 9 mars 2016
Réalisateur : John Crowley, Paul Tsan
Acteurs : Saoirse Ronan, Domhnall Gleeson
Genre : Drame
Nationalité : Irlandais, britannique, canadien
Distributeur : 20th Century Fox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s