Avant-premières/Films

Free Love : L’amour au nom de la liberté

Émouvant sans jamais tomber dans le pathos, Free Love bénéficie des prestations très justes de ses deux héroïnes Julianne Moore et Ellen Page qui font montre de leur talent impeccable.

Julianne Moore et Ellen Page dans Free Love

Free Love – Copyright Bac Films – 2016

Synopsis : Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.

La bande annonce avait donné le ton : Free Love allait nous chambouler. Et c’est effectivement ébranlé que les spectateurs sortiront du visionnage du film de Peter Sollett en effaçant discrètement toutes traces de larmes. Ellen Page et Julianne Moore jouent toutes en nuances des personnages périlleux – une malade du cancer en phase terminale et une lesbienne très masculine – sans jamais tomber dans la caricature. Grâce à leur jeu toujours très juste, elles parviennent sans mal à nous transporter dans leur monde « ordinaire » comme aime à dire le personnage d’Ellen Page fait d’une maison, d’un jardin, d’un chien et… d’amour. Car Free Love est avant tout une histoire d’amour.

Une histoire d’amour suffisamment forte au point de donner envie de détruire les conventions et d’abattre les injustices. Laurel Hester le dit à plusieurs reprises dans le film, si elle était mariée à un homme, personne n’aurait sourcillé à sa requête de réversion. Douce mais déterminée, pleinement satisfaite de ses orientations sexuelles, mais parfaitement consciente du sexisme et du manque d’ouverture d’esprit de ses collègues policiers, elle est une force tranquille qui s’épanouit pleinement dans son métier d’inspecteur. Ellen Page, quant à elle, interprète à merveille (sans grande surprise) une jeune femme gay, timide, peu sûre d’elle malgré ses talents qui n’en revient pas de vivre une histoire d’amour avec Laurel. A leurs côtés évoluent des personnages secondaires forts tout à tour haut en couleur comme Steve Carell ou plus en retenue tel que le génial Michael Shannon (qui a explosé dans Take Shelter).

Le seul bémol que l’on fera à propos de Free Love est que le film aurait gagné à s’étendre sur la longueur. Certes, la rencontre entre Laurel et Stacie n’est pas le sujet du film mais les balbutiements de leur relation, par leur rapidité, apporte une frustration certaine.

8/10


Sortie en France : 10 février 2016
Réalisateur : Peter Sollett
Acteurs : Julianne Moore, Ellen Page, Michael Shannon, Steve Carell
Genre : Drame
Nationalité : Américaine
Distributeur : Bac Films

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s