Avant-premières/Films

The Salvation : un western exceptionnel

The Salvation - Jour 2 Fête

The Salvation – Jour 2 Fête

Synospsis1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Avant de vous partager mon avis sur The Salvation, je dois avouer ne pas aimer le genre du western. Pour moi, ce sont souvent les mêmes intrigues, les mêmes personnages et donc les mêmes rebondissements. Ce qui s’en dégage le plus souvent, ce sont les interprétations, citons le plus connu : John Wayne. Ici, il en est de même, j’y suis allé en pensant avoir de belles prestations dans un film creux. C’est le cas pour les comédiens, mais le scénario n’est pas en reste !
Ce film est l’histoire d’une vengeance familiale qui tourne au règlement de compte entre un homme qui n’a rien demandé si ce n’est de vivre tranquillement avec sa famille et des hors-la-loi qui poussent à bout un village.

Le casting est époustouflant, mené par Mads Mikkelsen (Hannibal, Casino Royal, La Chasse) face à Jeffrey Dean Morgan (Grey Anatomy, Supernatural, Magicien City). Ils sont vite accompagnés par Eva Green (Penny Dreadful, Sin City : J’ai tué pour elle, Casino Royal). Le mutisme de son personnage ne retire en rien la classe que l’actrice impose. Tout son jeu passe par le regard et les gestes. Il se pourrait même qu’elle soit davantage menaçante comme cela. Le meurtri John, Mads Mikkelsen, est également assez effrayant à ne pas dire grand chose, sa détermination à se venger est pétrifiante.

L’intrigue paraît simple et déjà vue, c’est en partie vrai mais c’est par le traitement du réalisateur, Kristian Levring, que le film se démarque. D’abord, ce n’est pas des américains qui se battent entre eux pour des terres. Le héros, John, est un étranger, un danois. Le film devient en filigrane un propos sur l’immigration, sur l’Amérique, une jeune terre d’accueil qui n’est pas si accueillante envers les étrangers et même parfois ses habitants. De plus, la photographie est très belle, on a le droit à de magnifiques plans sur ces terres et champs à perte de vue, avec des couleurs chaudes dominantes. Ces couleurs rappellent la saleté, quelque chose de malsain, de violent qui va se produire.

The Salvation est un western qui s’impose avec son casting prodigieux tout en renouvelant le genre lui-même, rappelant au passage qu’il n’y a pas que les américains qui en produisent. Un magnifique western moderne qui prend aux tripes du début à la fin.

8/10


Sortie en France : 27 août 2014
Réalisateur : Kristian Levring
Acteurs : Mads Mikkelsen, Eva Green, Jeffrey Dean Morgan
Genre : drame, western
Nationalité : danoise, britannique, sud-africaine
Distributeur : Jour 2 Fête

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.