Festivals/Fiction TV de La Rochelle

[Critique] La Maison d’en Face (M6) : Echange entre voisins

M6 lance ce mardi 20 septembre sa nouvelle série La Maison d’en face avec un très bon casting. Cette série audacieuse, présentée au Festival de la fiction TV de la Rochelle en hors compétition, va vous faire regarder vos voisins autrement.

La maison d’en face – M6 -2022

Synopsis : Eve et Yanis, parents d’une petite fille âgée d’un mois, emménagent dans leur nouveau pavillon de banlieue, en quête d’un nouveau départ. Mais un soir, suite à un tragique accident, leur bébé meurt subitement. Brisés, Eve et Yanis tentent de se reconstruire. Ils trouvent du réconfort auprès de leurs voisins d’en face, Livia et Stéphane. Elle est infirmière, il est flic. Un lien particulier entre les deux couples se développe : ils partagent leurs peines, leurs joies… et bientôt davantage. Leurs destins se lient et s’entremêlent bien au-delà du raisonnable, jusqu’à un point de non-retour donc aucun ne sortira indemne.

C’est très audacieux de la part de M6 de lancer en prime time une fiction qui parle d’échangisme. Adaptée de la série néerlandaise Les Voisins qui compte 4 saisons à son actif, les deux premiers épisodes nous font rentrer dans cet univers et instaure une ambiance sombre et mystérieuse qui nous donne envie d’aller voir derrière le rideau des voisins. Mais finalement l’échangisme, ainsi que la partie plus classique de la série, c’est-à-dire le polar, ne sont que des prétextes pour aborder des sujets plus profonds.

Tout d’abord, La Maison d’en face parle librement de sexualité, peut-être un sujet encore un peu tabou à la télévision à certaines heures de grande écoute, et à travers ces deux couples, qui ont une sexualité différente, permet une certaine représentation de notre époque. Dès qu’on a une sexualité assez libre, en particulier pour les femmes, les jugements vont bon train. La série traite particulièrement bien cette partie dénonçant ces réactions conservatrices bien trop courantes encore dans notre société.

Puis des sujets plus dramatiques sont au cœur de La Maison d’en face. On explore le deuil et la perte d’un enfant, chose dont on ne se remet jamais. Mais également de la trahison, que ça soit par la tromperie ou par la manipulation. Les personnages évoluent tous au cours de ces 6 épisodes, tous dans une trajectoire très cohérente. Ils sont incarnés par un casting solide : Julie de Bona, Marc Ruchmann, Thierry Neuvic et Caterina Murino.

L’ambiance mystérieuse et les réactions inattendues des personnages rendent ce thriller addictif. La Maison d’en face est une série qui n’a pas vocation à révolutionner le genre mais est très efficace.

7/10

Découvrez également notre interview de Julie de Bona :

2 réflexions sur “[Critique] La Maison d’en Face (M6) : Echange entre voisins

  1. Pingback: [Interview vidéo] Julie de Bona (La Maison d’en face – M6) : « Eve tombe dans un drame qui la désaxe, qui la rend plus manipulatrice  | «Sur Nos Ecrans

  2. Pingback: Nos coups de cœur du Festival de la Fiction TV de la Rochelle 2022 | Sur Nos Ecrans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.