Séries

[Critique] Sissi (TF1) : Une impératrice moderne

Déjà disponible sur Salto, pour les fêtes de fin d’année TF1 propose avec Sissi, une nouvelle adaptation sur la vie de la célèbre impératrice, une fiction allemande/autrichienne. Pari réussi ?

Sissi – Lukas Šalna – 2021

Synopsis : C’est l’histoire d’une adolescente insouciante, Sissi, qui tombe éperdument amoureuse d’un homme puissant et désirable. Mais cet homme a une face cachée, sombre et dangereuse. Cet amour n’était pas censé exister. Sissi doit choisir et accepte de relever le défi. Une histoire de passage à l’âge adulte, le garçon manqué devient une femme moderne et sûre d’elle. Elle sera capable de prendre des décisions difficiles, de faire face à la perte d’un être cher et finalement de jouer un rôle indépendant en tant qu’impératrice.

Il était temps d’avoir une nouvelle adaptation de cette légende qui fait tant rêver. Et pourtant la véritable histoire de Sissi n’est pas aussi joyeuse et enchantée que ce qu’on a pu voir auparavant au cinéma. Elle n’était pas appréciée du peuple autrichien, ne jouait pas son rôle d’impératrice et a connu une mort tragique. Cette mini-série de 6 épisodes est toujours très fictionnée mais a le mérite d’apporter une touche moderne et féministe à l’histoire, surtout à une époque où la monarchie fascine toujours autant.

On découvre avec cette nouvelle adaptation de Sissi, une jeune femme curieuse, rebelle, naïve, déterminée, intrépide, à laquelle on s’attache et on s’identifie de suite. Elle découvre la vie et le passage à l’âge adulte, et on découvre toutes ces choses à travers ses yeux de jeune fille de son époque. Cette version est aussi bien plus politisée, qui peut faire écho au monde d’aujourd’hui. Mais surtout elle est bien plus sexualisée, mais rien de gratuit, c’est toujours des scènes qui ont une importance dans l’histoire. La série permet également d’aborder des thèmes universels mais également la toxicité masculine ou encore la découverte du plaisir féminin.

Sissi ne reste n’en moins un divertissement, un peu kitsch, idéal pendant les fêtes de fin d’année, et nous permet de découvrir un duo d’acteurs impeccables : Dominique Davenport et Jannik Schümann.

Si vous cherchez un copier / coller des films cultes avec Romy Schneider, passez votre chemin, en revanche, même si cette série ne reflète pas la réalité, on aime découvrir une Sissi, plus moderne dans une fiction d’époque qui ose casser les codes.

6,5/10

2 réflexions sur “[Critique] Sissi (TF1) : Une impératrice moderne

  1. Ah regardé un bon moment, mais j’ai zappé!!! rien ne ressemble à Romy si rayonnante et que se rôle personne ne lui arrivera pas à la cheville. Très grande actrice qui nous manque.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.