Séries

[Critique] Hippocrate Saison 2 (Canal+) : Urgences à l’hôpital.

C’est un événement très attendu, la saison 2 de Hippocrate arrive enfin sur Canal+ ce lundi 5 avril. Une saison encore plus sous tension qui mettra à mal nos internes préférés.

Hippocrate – Canal + – 2021

Synopsis : C’est l’hiver. Une canalisation a sauté, inondant les urgences de l’hôpital Poincaré. Les soignants et les malades doivent se replier en médecine interne. Nos héros vont devoir rejoindre le docteur Brun, chef de service des urgences et pratiquer dans de mauvaises conditions une médecine qu’ils ne connaissent pas. Leur combat au service des patients continue.

Plus de deux ans après la diffusion de la saison 1, nous étions impatients de retrouver Chloé, Alyson, Hugo et Arben. Après tant de temps passés entre les deux saisons, on ne cache pas qu’on a eu un peu de mal à se remettre dedans, et un petit récapitulatif de la saison 1 ne fut pas de trop. Et dès la première scène de la saison 2, Hippocrate nous transporte dans cet univers bien à elle où règne une ambiance angoissante et palpitante. L’hôpital tout entier est au plus mal, non pas à cause de la COVID, mais d’une canalisation qui a sauté, engendrant de terribles conséquences pour les conditions de travail des soignants et pour les patients. Un début de saison qui fait résonnance, sans le faire exprès, à la crise sanitaire avec laquelle nous vivons depuis maintenant un an.

Le secret d’Arben ou la guérison de Chloé reste des sujets clés qui vont apporter presque un peu de légèreté à cette saison. Mais le véritable enjeu de la saison, la véritable trame, en quelque sorte le personnage principal de la saison ce sont les urgences et les conditions de travail catastrophiques dans lesquelles les médecins vont devoir exercer. On a pas le temps de s’attacher aux patients qu’on voit défiler, on ne peut suivre que les conséquences sur les soignants au fil des heures qui défilent, essayant à tout prix d’aider les patients tout en apprenant et en grandissant. L’erreur est inévitable et les conséquences irréversibles. La saison 1 était déjà anxiogène mais la saison 2 passe un nouveau cap, on retient notre respiration à chaque épisode. Beaucoup d’émotions en 8 épisodes, il est difficile, selon nous, de les binge watcher à la suite.

La saison 2 a été écrite avant le début de la crise sanitaire et le tournage avait commencé avant le premier confinement. Seule la fin a été légèrement modifiée suite à l’actualité. Il est donc intéressant de voir que sans le vouloir Thomas Lilti, force de son expérience en tant que médecin, fait écho à tout ce qui s’est passé dans le monde médical cette année. Et c’est bien pour ça que la série est angoissante car elle reflète une vérité dont peu avait conscience avant la COVID et qui est enfin mise en lumière. Des soignants en sous effectifs, un manque de moyen, des malades trop nombreux pour travailler efficacement…

L’écriture et la réalisation de Thomas Lilti jouent toujours un rôle majeur dans la réussite et le réalisme de cette seconde saison d’Hippocrate, accompagnée par d’excellents acteurs; Louise Bourgoin, Alice Balaïdi, Karim Leklou, Zacharie Chasseriaud, qui chacun à leur manière à travers leurs personnages dévoileront leurs doutes et interrogations quant à leur carrière de médecin. L’atout supplémentaire de cette saison est sans conteste Bouli Lanners, l’interprète du Dr Brun.

Une question qui peut se poser dans cette nouvelle saison, fallait-il aborder le sujet de la COVID ? Si on a envie de se plonger dans la fiction pour oublier notre monde et la crise actuelle, Hippocrate est tellement proche de la réalité qu’il aurait été intéressant d’aborder le sujet à travers le regard de ces internes. Rassurez-vous l’idée est tout de même là et si la saison n’aborde pas de front le coronavirus, il faut attendre les 5 dernières minutes pour rentrer en plein dedans. Une saison 3 n’est pas encore confirmée, mais si elle a lieu on peut imaginer que le sujet est déjà tout trouvé.

8/10

Une réflexion sur “[Critique] Hippocrate Saison 2 (Canal+) : Urgences à l’hôpital.

  1. Pingback: [Rencontre] Hippocrate Saison 2 – Thomas Lilti « Je ne voulais pas instrumentaliser la crise sanitaire pour faire du divertissement  | «Sur Nos Ecrans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.