Festivals/Monte-Carlo/Séries/Tout commence avec un pilot

LA’s Finest : Un procédural féministe badass ?

C’est lors du 59ème Festival de la Télévision de Monte-Carlo qu’a été présentée la série américaine LA’s Finest en présence de ses 2 actrices principales, Jessica Alba et Gabrielle Union.

Jessica Alba & Gabrielle Union ®surnosecrans

Ce vendredi 14 juin se tenait la cérémonie d’ouverture du 59ème Festival de la Télévision de Monte-Carlo. Après un défilé de stars sur le tapis rouge, le Prince Albert de Monaco a lancé le festival en nous projetant le premier épisode de la nouvelle série policière : LA’s Finest, un spin off du film Bad Boys au féminin. Fausse bonne idée ?

Sur la papier, à l’air de #MeToo, un procédural féminin où on nous vend des filles badass c’est plutôt alléchant. Malheureusement le rendu est un peu décevant. On passera la réalisation grossière, et le manque de finesse dans l’écriture, le plus dérangeant c’est sûrement le fait que la série aurait pu être diffusée dans les années 90. Et c’est dommage pour une série qui se veut relativement moderne.

En revanche, ça reste un procédural classique, rythmé, introduisant un fil rouge qui pourrait se révéler intéressant à la longue. C’est également un vrai plaisir de retrouver la star de Dark Angel, Jessica Alba, dans une série d’action. LA’s Finest joue surtout sur le côté pro féministe, mais à trop en faire elle perd un peu le message qu’elle veut essayer de faire passer de base.

Quoi qu’il en soit, Jessica Alba a annoncé officiellement sur la scène du Forum Grimaldi, que la série serait de retour pour une saison 2. Mais en France, la série n’a toujours pas trouvé de diffuseur.

En conférence, les deux actrices principales ont insisté sur la diversité de la série, en premier lieu en ayant deux actrices de couleur en tête d’affiche. Mais c’est également le cas dans la « Writer’s room » et il y a aussi des femmes à la réalisation. Il y a donc une vraie représentation devant et derrière la caméra.

Gabrielle Union, qui a joué dans Bad Boy’s II, mentionne que dans le film elle était la « sœur de » ou la « copine de », la fille qu’il faut sauver. Pour elle, Sydney méritait plus, et elle est donc allée voir Jerry Bruckheimer avec cette idée de spin off, une série avec cette femme de couleur badass.

Elles ont également toutes les deux des militaires dans leur famille, ce qui leur a appris la discipline, de plus faire les choses en équipe, de jamais laisser quelqu’un derrière.

Anecdote assez marrante, le frère de Jessica Alba est également acteur et a été casté pour jouer son frère dans LA’s Finest.

Bad Boys III a été tourné en même temps que la série, mais la porte est ouverte pour que les acteurs du film fassent une apparition dans la série.

4/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.