Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Young Sheldon : Mignon, sympathique, mais c’est tout

Alors que The Big Bang Theory entame sa 11ème saison, le premier spin-off de la comédie à succès voit le jour. Young Sheldon, comme son nom l’indique, se concentre sur l’enfance du personnage devenu culte de The Big Bang Theory, Sheldon Cooper. Était-ce une bonne idée ?

Young Sheldon – CBS – 2017

Synopsis :  Sheldon, jeune prodige doué d’une intelligence sans pareil pour les sciences et les mathématiques, apprend à ses dépens que ces qualités ne sont pas d’une grande aide dans l’est du Texas où l’Eglise et le football sont rois. Très vite, sa différence impacte les membres de sa famille. Et lorsqu’il intègre, à l’âge de 9 ans, le lycée, le jeune garçon, vulnérable et naïf, va devoir faire face au monde qui l’entoure.

Découvert dans Big Little Lies, Iain Armitage confirme qu’il est un excellent acteur. Avec ces deux séries, il nous montre l’étendue de son talent, passant d’un petit garçon dérangeant et flippant à un surdoué attachant. Oui, Iain Armitage tient la série sur ses épaules, et sa bouille d’ange contribue parfaitement à se prendre d’affection pour ce petit Sheldon qui a bien tendance à souvent nous agacer dans The Big Bang Theory.

L’attrait de ce spin off c’est justement de découvrir une nouvelle facette de ce Sheldon dont on a déjà fait le tour dans la série mère. Même s’il reste attachant, agaçant et toujours drôle avec ses nombreux tocs, on a tendance à se lasser un peu au bout de 11 saisons. C’est pourquoi Young Sheldon est un peu une bouffée d’air frais à côté. Tous les défauts du Sheldon adulte qu’on retrouve dans ce jeune garçon de 9 ans rend le personnage encore plus attachant par sa naïveté et sa vision des choses bien particulière. 

Young Sheldon c’est donc le spin-off mignon et sympathique. Oui mais n’étions-nous donc pas en droit d’en attendre d’avantage ? La série fait sourire mais on ne rigole pas comme on rigolait au début de The Big Bang Theory. Elle a plus caractère à émouvoir et découvrir qu’autre chose, ce qui me déçoit légèrement. Mais c’est l’occasion d’en savoir plus sur la famille de Sheldon et surtout quel impacte il a pu avoir sur leurs vies. Si le petit Sheldon occupe la majorité de l’attention, le reste de la famille n’est pas pour autant invisible, et c’est agréable de les découvrir au fur et à mesure.

Je ne sais pas si la série peut tenir sur la longueur, j’ai même peur qu’on se lasse rapidement, mais on retiendra de son pilot un épisode mignon et touchant révélant à nouveau l’excellent Iain Armitage dans le rôle principal. 

6,5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s