Séries/Tout commence avec un pilot

Marvel’s The Defenders se défend bien

Après avoir introduit chaque membre, Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist joignent leurs forces dans The Defenders pour combattre La Main ! Sur Nos Ecrans a pu voir les quatre premiers épisodes, soit la moitié de la saison. Que vaut la rencontre de nos héros favoris ?

The Defenders – Marvel Television – Netflix

Synopsis : Marvel’s The Defenders suit les aventures de Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist, quatre super-héros ayant un objectif commun : sauver New York. Confrontés à leurs propres défis, ces loups solitaires décident d’unir leurs forces pour combattre le mal.

Si vous pensez que leur rencontre va se faire rapidement, vous allez être vite surpris, cela arrive tardivement. Cependant, la rencontre des ces quatre super-héros venant d’horizons différents se fait de manière naturelle. Il aurait été dommage de précipiter cet événement simplement pour les faire se rencontrer. Au contraire, les scénaristes prennent leur temps pour nous montrer dans le premier épisode où se trouvent les personnages, notamment Jessica Jones et Matt Murdock qu’on n’a pas vu depuis longtemps.

En parallèle de voir où en sont nos super-héros favoris et leur entourage pour donner une place aux personnages secondaires de chaque série (Trish, Misty, Foggy, etc), on découvre Alexandra interprétée par Sigourney Weaver, l’ennemi des Defenders. Sans surprise, l’actrice s’impose dès les premiers instants grâce à son charisme qu’on lui connait si bien. Quelques bribes d’informations nous sont dévoilées à travers ces quatre premiers épisodes, suffisamment pour savoir que cette chef de La Main va donner du fil à retordre aux héros. Dès le début, l’intérêt de ces séries Netflix étaient de resserrer l’échelle à un quartier de New York (Hell’s Kitchen, Harlem), The Defenders élargit leur champ d’intervention à toute la ville pour englober les différents quartiers. New York apparaît comme un personnage à part entière à force qu’on parle d’elle ainsi, un peu comme Gotham dans la trilogie The Dark Knight de Nolan.

Ces quatre premiers épisodes ne sont en réalité qu’une introduction qui mène à la rencontre des personnages et à l’installation des éléments qui vont conduire à la formation des Defenders et à la bataille pour sauver New York. Des événements font écho à des éléments des séries précédentes, notamment la saison 2 de Daredevil qui développait La Main. Cependant, il est possible de regarder The Defenders sans avoir vu les autres séries (je n’ai moi-même pas terminé Luke Cage et Iron Fist), même si Daredevil  saison 2 serait vraiment utile pour connaître l’histoire d’Elektra et ce fameux cliffhanger.

Après s’être raté avec Iron Fist, Marvel semble reprendre du poil de la bête avec The Defenders qui propose des débuts réussis et donne envie de voir les quatre derniers épisodes qui, je l’espère, ne décevront pas pour conclure cette première phase Marvel sur Netflix.

7/10

Marvel’s The Defenders sera disponible sur Netflix le 18 août

Une réflexion sur “Marvel’s The Defenders se défend bien

  1. Pingback: Bilan des séries estivales de 2017 | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s