Avant-premières/Films

Les 7 mercenaires : remake raté

Sur Nos Ecrans a pu voir le remake des 7 mercenaires d’Antoine Fuqua, que vaut-il ?

(l to r) Vincent D'Onofrio, Martin Sensmeier, Manuel Garcia-Rulfo, Ethan Hawke, Denzel Washington, Chris Pratt and Byung-hun Lee star in Columbia Pictures' THE MAGNIFICENT SEVEN.

Les 7 mercenaires – Sony Pictures – 2016

Synopsis : L’industriel Bartholomew Bogue règne en maître sur la petite ville de Rose Creek. Pour mettre fin au despotisme de l’homme d’affaires, les habitants, désespérés, engagent sept hors-la-loi, chasseurs de primes, joueurs et tueurs à gages.

Les remakes sont monnaies courantes à Hollywood depuis sa création, donc loin de nous l’idée de vouloir déplorer un remake. Mais à vouloir refaire un film qui a une certaine renommée, le risque de se rater est encore plus grand. Le film n’est pas mauvais, simplement trop classique et souffre de son casting trop connu ou à l’inverse d’inconnus à qui on ne laisse aucune chance.

Le héros Sam Chisolm joué par Denzel Washington manque de charisme et d’envergure, ne dévoilant presque rien du personnage jusqu’à la toute fin du film compromet l’intérêt que l’on pourrait avoir, surtout que la révélation était prévisible dans les grandes lignes. Dans son ensemble, l’intrigue est assez prévisible et ne dévie jamais d’un certain classicisme que la production a voulu essayer de moderniser avec l’humour du personnage de Chris Pratt. Son Josh Farraday donne l’impression d’un cousin pas si éloigné de Star-Lord et d’Emmet de L’Aventure Lego. Pratt joue le même rôle du personnage lourdingue avec son humour. Cela passait dans ses films précédents, mais ici le mélange s’opère très mal. 

Deux autres acteurs importants sont Ethan Hawke qui campe Goodnight Robicheaux et Vincent D’Onofrio dans le ridicule rôle de Jack Horne affublé d’une voix incompréhensible et d’un évangélisme à ennuyer Civitas. Et pour compléter le casting, la production a choisi des comédiens au hasard, ce qui n’a pas d’importance puisqu’ils n’ont aucun développement, donc : Byung-Hun Lee en Billy Rocks, Manuel Garcia-Rulfo en Vasquez et Martin Sensmeier en Red Harvest.

Le film est une suite de scènes d’action qui ne cherche jamais à parler de ses personnages, expliquer leur passé abordé au détour d’une réplique, à rendre compte de leurs motivations. Bref, une histoire qui ne raconte pas grand chose.

4/10


Sortie en France : 28 septembre 2016
Réalisation : Antoine Fuqua
Casting : Denzel Washington, Chris Pratt, Ethan Hawke
Genre : Action, Western
Nationalité : US
Distributeur : Sony Pictures Releasing France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s