Séries/Séries Mania/Tout commence avec un pilot

[Series Mania S7] Jour Polaire : Un jour sans fin

Diffusée à la rentrée sur Canal + et portée par Leïla Bekhti, Jour Polaire est une série réussie qui nous emmène dans les traditions anciennes suédoises d’un peuple opprimé, le tout saupoudrée d’une enquête policière captivante.

CgoTgh4U0AAJPQn

Jour Polaire – Canal + – 2016

Synopsis : Au cœur de l’été arctique, à Kiruna, ville suédoise du cercle polaire, est perpétré le meurtre violent et mystérieux d’un citoyen français. Très vite, Kahina Zadi, capitaine française de l’Office central pour la répression des violences aux personnes, est immédiatement dépêchée sur place afin de mener l’enquête avec la police locale et plus particulièrement avec le procureur Anders Harnesk.

Le festival Séries Mania qui fermait ses portes dimanche 24 avril, ne s’est pas trompé en accordant à Jour Polaire, le prix du public ex-aequo avec Beau Séjour. Il faut dire que dès le premier plan, la série franco-suédoise parvient à nous happer dans son univers étonnamment éclairé pour une série aussi sombre sans jamais vraiment nous relâcher. Et c’est une bonne chose ! La mini-série s’aventure sur le terrain vu et revu de l’enquête policière sans jamais tomber dans les clichés qui lestent parfois certaines bonnes intentions télévisuelles. Là où d’autres choisissent la facilité, Jour Polaire surprend et ambitionne. La recherche de l’esthétique est évidente, la solidité du scénario éclatante.

Leïla Bekhti, césarisée pour sa prestation dans Tout ce qui brille, revêt avec conviction les traits de Kahina Zadi, une capitaine de police torturée mais hyper compétente (c’est là le seul « déjà vu » de la série). Appelée en renforts sur le meurtre d’un français en Suède, elle s’aventure, sans le savoir, dans un pays où il ne fait jamais nuit. Un changement que la policière – tout comme l’actrice nous avouera lors du Q&A qui a suivi la projection – aura bien du mal à supporter. Manque de sommeil et épuisement sont donc l’apanage de la policière dans ces circonstances intrigantes où s’empilent des meurtres ritualisés particulièrement dérangeants.

Trilingue (Anglais, Français et Suédois), Jour Polaire fait de son mélange de culture sa force et de sa luminosité aveuglante un véritable pari esthétique. Réussi.

9/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s