Avant-premières/Films

Demolition : ce film ne casse pas la baraque

DEMOLITION

Synopsis : Banquier d’affaires ayant brillamment réussi, Davis a perdu le goût de vivre depuis que sa femme est décédée dans un tragique accident de voiture. Malgré son beau-père qui le pousse à se ressaisir, il sombre de plus en plus. Un jour, il envoie une lettre de réclamation à une société de distributeurs automatiques, puis lui adresse d’autres courriers où il livre des souvenirs personnels. Jusqu’au moment où sa correspondance attire l’attention de Karen, la responsable du service clients. Peu à peu, une relation se noue entre eux. Entre Karen et son fils de 15 ans, Davis se reconstruit, commençant d’abord par faire table rase de sa vie passée …

Après le multi-récompensé Dallas Byers Club, et Wild l’an dernier, Jean-Marc Vallée revient avec Demolition sur Davis Mitchell (Jake Gyllenhaal), un homme qui a perdu sa femme et avec elle le goût de vivre. C’est dans la relation avec une nouvelle personne (Karen, Naomi Watts) qu’il va se reconstruire petit à petit. Un récit qui en soi n’a rien d’innovant mais tient par la performance de son acteur principal traversant une palette d’émotions.

Le film oscille entre des moments dramatiques et comiques, cependant l’humour paraît souvent mal placé et parfois on en vient à se demander si l’on rit avec lui de l’ironie de la situation ou de Davis. Un point de vue qui m’a mis mal à l’aise. De même, Jean-Marc Vallée essaie de brasser plusieurs thèmes de l’apathie à la sexualité mais en 1h40, certains sujets sont survolés et d’autres à peine abordés, comme la situation de Karen. On ne connait rien de son histoire, de ses motivations, elle est un simple pion pour faire avancer l’intrigue. Le problème c’est qu’elle est annoncée comme un personnage principal et crucial pour la narration.

Malgré un scénario qui vacille maladroitement dans des tons différents et qui survole plusieurs thèmes, on se laisse emporter par la performance de son interprète principal et l’énergie de certaines séquences, comme cette danse dans la rue. 

5,5/10


Sortie en France : 06 avril 2016
Réalisateur : Jean-Marc Vallée
Acteurs : Jake Gyllenhaal, Naomi Watts
Genre : Drame
Nationalité : US
Distributeur : 20th Century Fox France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s