Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Blood and Oil : Ton univers pitoyable

Avec Blood and Oil, ABC a trouvé son nouveau SOAP de la saison. Vendue comme le nouveau Dallas, que vaut en réalité cette nouvelle série?

blood-and-oil

Blood an Oil – ABC – 2015

Synopsis : Billy et Cody emménagent dans le Dakota du Nord où se trouve un tout nouveau gisement de pétrole. Ils espèrent faire fortune. Ils vont devoir faire confiance à des gens pas recommandables et risquer de perdre tout ce qu’ils ont.

Après l’annulation de Dallas, Cynthia Cidre s’est trouvée une nouvelle série. Pour être originale, un SOAP dans le milieu du pétrole. ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Nous aussi ! Blood an Oil (anciennement Oil) est considéré comme le nouveau Dallas par sa thématique. Malheureusement cette nouvelle série n’arrive pas à la cheville du mythique Dallas (ni même de son spin-off).

Dans ce pilot, nous avons une tripoté de personnages aussi inintéressants que fades. La palme revient aux deux personnages principaux, Billy et Cody, qui sont clichés et niais au possible. Juste insupportable. A part leurs belles gueules, ils n’ont vraiment rien pour eux. On retrouve dans Blood and Oil un casting très sériel : Chace Crawford (Gossip Girl), Rebecca Rittenhouse (Red Band Society), Scott Michael Foster (Once Upon a Time, Halt and catch fire, Greek), Amber Valletta (Revenge) et Don Johnson (Nash Bridges). On se croirait presque sur la CW, ils ont misé avant tout sur la beauté des acteurs. Le seul qui s’en sort à peu près est Scott Michael Foster, mais dans un rôle de bad boy ce n’est pas une grande surprise. Le reste du casting manque sérieusement de charisme. On est déçu de ne pas trouver notre nouveau J.R.

Le pilot est avant tout bavard, et surtout il n’est pas du tout addictif et ne donne pas spécialement envie de revenir comme devrait le faire un SOAP. De Dallas, il ne reste que la partie pétrole, laissant le reste de côté. Les dernières secondes deviennent (légèrement) intéressantes, mais on ne doute pas que tout retombe dès l’épisode suivant.

En plus des personnages inintéressants, les décors ne font pas rêver. Ils sont même plutôt moches. Ajoutons à ça de nombreuses absurdités dans l’intrigue (obtenir un poste de pharmacienne sans diplôme par exemple), Blood and Oil est l’une des plus grosses déceptions de cette rentrée. Avec Once Upon a Time en lead-in, pas sûre que la série trouve son public. Le vrai soucis est pour Quantico, diffusée après Blood and Oil, qui pourrait subir les conséquences de ce mauvais SOAP.

3/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s