Festivals/Fiction TV de La Rochelle/Série Séries/Séries/Tout commence avec un pilot

Une Chance de trop : La série de trop?

Récompensée lors du Festival de la fiction TV de la Rochelle, la nouvelle série de TF1 Une chance de trop est une adaptation du livre éponyme de Harlan Coben. Mérite t-elle le prix de la meilleure série et de la meilleure interprétation féminine ?

download-1534-low_NSC-high3

Une Chance de trop – TF1 – 2015

Diffusée en avant-première lors du festival Série Séries en juillet dernier et au festival de la fiction TV de la Rochelle, Une chance de trop est la nouvelle adaptation de TF1. Ils reprennent un sujet très en vogue en ce moment : la disparition d’un enfant. Un thème qui touche énormément de téléspectateurs puisque Disparue avait cartonné sur France 2 en début d’année et Le Mystère du lac fait de très bonnes audiences en ce moment sur TF1. D’ici la fin de l’année, la série Le Secret d’Elise, également sur la disparition d’un enfant, arrivera sur les antennes de TF1, mais celle-ci se démarquera par son originalité. On est en droit de se demander si Une Chance de trop n’est pas la série de trop sur ce sujet dont la télévision en a fait largement le tour en 2015. Sans plus value la série n’a aucun intérêt. Et c’est exactement ce qui se passe avec Une chance de trop. TF1 mise sur un casting quatre étoiles avec Alexandra LamyPascal Elbé et même Dana Delany en guest (Desperate Housewives, Body of Proof). Mais le scénario est on ne peut plus classique sans réelle différenciation par rapport à tout ce qu’on a déjà vu.

La série jongle entre présent et flashback, dans une ambiance « thriller oppressant ». On est forcément touché par la disparition d’un bébé. Mais la série se focalise principalement sur le coté polar. Contrairement aux autres séries du même style, Une chance de trop manque de mystères, il n’y a pas assez de secrets qui entourent les personnages dans le pilot, ainsi il manque le côté addictif à la série.

Le vrai gros problème d’Une chance de trop est le jeu des acteurs. Le duo de flic ne fonctionne pas et Alexandra Lamy  n’est absolument pas crédible dans le rôle d’une mère désespérée. Ainsi la série perd toute crédibilité. Si le livre nous tient en haleine, ce n’est pas le cas de la série, qui en a fait une adaptation assez libre (normalement le protagoniste est un homme et non une femme). Mais TF1 mise avant tout sur ses têtes d’affiche et la réputation d’Harlan Coben.

Après avoir vu ce pilot, on ne comprend pas trop les prix obtenus lors du festival de la Rochelle. Moins attractif qu’un Disparue ou un Mystère du lac, Une chance de trop reste un thriller classique qui se noie dans la masse d’un sujet largement épuisé cette année à la télévision.

4/10

2 réflexions sur “Une Chance de trop : La série de trop?

  1. Pingback: Malaterra : L’adaptation française de Broadchurch est-elle une réussite ? | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s