Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Sense8 : les Wachowski à la conquête du monde

Sense8poster

Sense8 – Netflix

Synopsis : Huit personnes éparpillées dans le monde sont connectées par l’esprit, huit étrangers qui ont la même vision, partagent soudain tous leurs secrets et un terrible danger.

Quand les Wachowski se lance dans une série, ils ne font pas les choses à moitié puisqu’ils proposent aux spectateurs d’assister à des tranches de vies de huit personnes à travers huit villes dans le monde. La série est parfaite sur Netflix qui vise à lancer des séries dans chaque pays où le service est disponible (ou dans un avenir proche), c’est également le moyen de mélanger différents genres par la grande variété de personnages et ainsi satisfaire différents publics. Cependant, le public principal visé est celui des fans de science-fiction habitués aux films de Lana et Andy Wachowski.

Cette série chorale suit huit qui, forcément, seront plus attachants et intéressants que d’autres. De ce pilot d’une heure et six minutes (!!), certains personnages sont plus mis en avant comme Will (Brian J. SmithStargate Universe), un flic de Chicago pour le moins ennuyeux, Riley (Tuppence Middleton – Spies of WarsowSinbad) une DJ londonienne et Wolfgang (Max Riemelt), un talentueux cambrioleur. La suite devra nous présentera davantage Nomi (Jamie Clayton – Hung), une blogueuse transsexuelle qui a à peine dix minutes de tant d’antenne, le sympathique Capheus (Aml Ameen – Le Labyrinthe), chauffeur de Bus à Nairoybi et fan de Van Damme, Sun (Bae Doona – Cloud Atlas), une directrice financière coréenne emprisonnée dans une société sexiste et patriarcale, Kala (Tena Desae), une pharmacienne de Bombay et Lito (Miguel Angel Silvestre – Les Amants passagers), un acteur mexicain de Telenovelas comique malgré lui. Les scènes se suivent et semblent se répéter en utilisant le même schéma de la découverte pour chacun des personnages, tout en creusant certains plus que d’autres. Le problème est qu’avec cette introduction, beaucoup semblent n’être que des clichés. À voir s’ils prennent de l’épaisseur en avançant dans la saison, en principe on peut faire confiance à J. Michael Straczynski (Babylon 5) qui est co-créateur.

Chaque minute reflète la réalisation des Wachowski qui se sont chargés des deux premiers épisodes. La série chorale rappelle Cloud Atlas (et d’autres films comme Matrix) par la densité du casting et les thèmes abordés que sont l’univers, le mysticisme, les causes LGBT, les questions sur l’Être (transcendant). Les Wachowski sont connus pour avoir de grandes idées, trop d’idées justement, si bien qu’elles tiennent difficilement dans des films de 2h/2h30. Ici, avec 12 épisodes entre 45 minutes et 1h06, ils se font plaisir et prennent le temps d’installer leur univers et de faire découvrir leurs personnages avant de passer l’action. Cependant, la lenteur n’est pas un souci, mais le pilot lance des interrogations mais ne propose pas d’enjeux définis. C’est étonnant puisque la scène introductive nous plonge directement dans l’histoire avec la « naissance » de ces Sensates et l’apparition de leur sauver et de leur antagoniste. Après cela, plus rien, nous n’assistions plus qu’à des tranches de vie jusqu’à la découverte de leur changement. Une scène de conclusion faisant suite à la toute première aurait été intéressant pour remettre tout cela dans un contexte et mieux faire comprendre les enjeux, et ainsi donner envie d’enchaîner avec le second épisode.

Sense8 prend son temps pour installer ses personnages et son univers, et comme Daredevil (autre série de Netflix), le pilot n’est qu’une longue introduction qui se joue sur plusieurs épisodes. La série de Marvel l’avait fait sur deux, espérons que celle-ci ne tardera pas trop.

6/10

Tous les épisodes sont disponibles sur Netflix France depuis le 5 juin.

2 réflexions sur “[Pilot] Sense8 : les Wachowski à la conquête du monde

  1. Pingback: [Bilan] Sense8 saison 1 : un tour du monde qui divise | Sur nos écrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s