Films

50 Nuances de Grey : Une comédie romantique ???

Le phénomène mondial débarque enfin au cinéma. 50 Nuances de Grey a battu des records au niveau des préventes de billets, a explosé le box-office le jour de sa sortie mais essuie énormément de critiques négatives. Nous avons voulu comprendre pourquoi autant de débats autour de ce film.

236023.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

50 Nuances de Grey – Universal – 2015

Synopsis : Anastasia Steele, pour aider sa colocataire, va interviewer le jeune milliardaire intimidant Christian Grey. Leur rencontre ne va pas les laisser indifférent. Ana est une jeune fille qui cherche le grand amour, alors que Christian ne fait pas dans la romance. Il a des pratiques particulières dans ce domaine, et veut convaincre Anastasia d’entamer ce genre de relation avec lui. Va t-elle accepter? Pourrait-elle réussir à le changer?

Le livre de E.L. James, dont est adapté le film, vendu à plus de 100 millions d’exemplaire à travers le monde est devenu un phénomène mondial (difficile à comprendre car il existe sûrement d’autres livres érotiques bien mieux écrit mais admettons). Je n’ai pas lu le livre et donc je vais voir ce film principalement par curiosité, pour comprendre également pourquoi c’est un phénomène et pourquoi tant de débats autour. Je ne m’attendais donc à rien, et bien évidement pas à un chef d’œuvre. Je sors donc de la séance presque agréablement surprise.
Pourquoi?

Tout d’abord les acteurs. J’ai entendu tellement de mal à leur sujet que je pensais rire de leur nullité pendant tout le films. Ce fut tout le contraire. Encore une fois je n’ai pas lu les livres, donc je ne sais pas exactement comment ils sont décrits dedans. Mais dans le film, Jamie Dornan (Once Upon a Time, The Fall) remplit le contrat. Un air sévère tout en étant terriblement sexy, c’est ce qu’on recherche d’un Christian Grey. Alors certes d’autres acteurs auraient pu largement remplir le rôle, mais il ne s’en sort pas si mal. Mais celle qui est totalement crédible, c’est bien Dakota Johnson (Ben and Kate). Elle interprète à merveille une jeune fille niaise qui évolue constamment tout le long du film pour réussir à s’affirmer totalement à la fin. De même, elle est sexy, et comme on la voit entièrement nue plusieurs fois dans le film, il fallait réussir le pari. Bon par contre le fait qu’elle se mordille en permanence les lèvres m’a énervée au plus haut point, mais encore une fois apparemment c’est quelque chose de clé dans les livres donc je ne peux rien dire de plus à ce sujet.
Les rumeurs disent que les deux acteurs se détestent. Je m’attendais donc à ne trouver aucune alchimie entre eux. Sur ce point je ne dirai pas que le duo est parfait, mais il ne m’a pas dérangé, les acteurs arrivent à faire passer ce qu’il faut pour être juste. Je n’ose imaginer la difficulté de tourner autant de scènes nus, surtout si l’ambiance n’était pas au beau fixe.

D’après ce qui se dit, l’adaptation cinéma est moins niaise que les livres mais plus soft au niveau de tout ce qui est scène SM. Au final, on rigole plutôt bien et on passe un bon moment si on aime le style comédie romantique. Ce qui choque ce n’est pas vraiment le côté trash des pratiques sexuelles mais plutôt tout ce que Christian veut imposer autour (ne pas dormir ensemble, pas de sorties, un régime alimentaire spécial…). Même si elle est curieuse, Anastasia réagit de façon assez normal par rapport à cela, ce qui permet une identification au personnage. Toute la problématique du film tourne autour de : Est-ce que c’est lui qui va la changer ou est-ce elle qui va le changer?

Il ne faut pas oublier que c’est également un roman érotique… Ce qu’on aurait pu percevoir comme « Il était une fois… et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » est un peu bousculé avec des scènes de sexe et des pratiques sexuelles qui sortent de l’ordinaire. C’est exactement tout ce qui manque aux romans adolescents du style Twilight, qui restent très prudes. 50 Shades se lâche en comparaison et ça émoustille sans nulle doute la plupart des lectrices et des spectatrices, voire ça les fait fantasmer, c’est aussi ça qui donne la dimension « phénomène ». 

Par contre tous les propos féministes contre le film n’ont rien à faire ici. A aucun moment il y a viol ou une vraie violence non voulue. Tout est consenti et elle a le choix. Elle peut refuser et partir à tout moment. Donc je ne comprends pas toute cette polémique féministe à ce sujet.
Au contraire j’ai plus de mal à comprendre l’interdiction seulement -12 en salle. On nous avait dit que les scènes seraient suggérées, or ce n’est clairement pas le cas. Sans parler qu’on voit Dakota Johnson entièrement nue à de nombreuses reprises dans le film.

Finalement, je suis sortie de la salle assez convaincue. Ce n’est certainement pas un chef d’oeuvre mais un bon divertissement. Je peux comprendre le phénomène autour de ce livre car au final,  ce n’est pas le côté SM qui prend le dessus mais bien leur histoire d’amour, comme à l’époque ce qui captivait les fans de Twilight ce n’était pas les histoires de vampires mais bel et bien la romance entre Bella et Edouard.

6,5/10


Sortie en France : 11 février 2015
Réalisateur : Sam Taylor-Johnson
Acteurs : Jamie Dornan, Dakota Johnson
Nationalité : US
Distributeur : Universal

3 réflexions sur “50 Nuances de Grey : Une comédie romantique ???

  1. Pingback: American Sniper : Une Légende fascinante | Sur nos écrans

  2. Pingback: Résultats des 73ème Golden Globes | Sur Nos Ecrans

  3. Pingback: A Bigger Splash : plongeon raté | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s