Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] 12 Monkeys : Syfy adapte efficacement le film culte de Terry Gilliam

Lors d’une soirée exceptionnelle organisée par Syfy et Canalsat, la chaîne française Syfy a pu nous faire découvrir en avant-première à l’occasion du lancement le 20 janvier de sa nouvelle série de SF d’anticipation, 12 Monkeys, adaptée du film culte des années 90, L’Armée des douze singes. Alors, déception ou idée de génie d’adapter ce film en série TV 20 ans après ?

12 Monkeys - Season 1

12 Monkeys – NBC Universal – 2015

Synopsis : Dans un futur post-apocalyptique, le prisonnier James Cole est envoyé en mission dans notre présent pour localiser et éradiquer la source d’un virus mortel qui finira par décimer la quasi-totalité de la race humaine.

Syfy tente de revenir à ses fondamentaux, c’est à dire la science-fiction, surtout avec l’anticipation, donc rien de mieux pour la chaîne que d’adapter le film éponyme (renommée L’Armée des douze singes en français) de Terry Gilliam avec Bruce Willis et Brad Pitt. Le pilot reprend les bases avec une pandémie qui ravage l’espèce humaine et un homme qui est renvoyé dans le passé pour empêcher la catastrophe de se produire, et pour cela il est aidé par une jeune doctoresse. Dans le film, c’est une psychiatre qui est ici remplacé par une virologue. L’intrigue du pilot est plutôt prévisible si l’on a vu le film, ou si on connaît simplement les bases. Quant aux pistes amenées vers la fin, elle promette de nouvelles choses à venir par rapport au film, c’est un point positif ! Toutefois, malgré la non-surprise du déroulement de l’intrigue, l’épisode reste plaisant à regarder et on ne s’ennuie pas. En effet, dès les premières minutes on est dans l’ambiance,  l’histoire (claire et simple) est rapidement posée et les personnages présentés. On est vite happé par ces mystères et on est pris par cette tension qui monte petit à petit tout le long de l’épisode. En terme de science fiction, le pilot est efficace. On retrouve les codes du genre et on se laisse facilement emporter par l’univers, même si on a pas vu le film.

Bruce Willis est remplacé par Aaron Stanford, vu dans Nikita, et on a perdu gros au change. L’acteur n’a aucun charisme, il est erratique, nerveux et finit par agacer. C’est dommage pour le héros ! Cependant, son caractère est contrebalancé par sa partenaire Amanda Schull (qui ressemble à s’y méprendre à Felicity de Arrow), aperçue dans Suburgatory,  qui incarne la virologue Cassandra Railly, très juste dans son rôle de femme forte mais également bouleversée par ce qu’elle a vécu. Leur ennemi prend l’apparence de Zeljko Ivanek que l’on voit dans beaucoup de second rôle comme dans Damages saison 1 ou The Event. Il est égal à son talent incroyable, très charismatique pour le coup. À quand un lead dans un drama ?

D’autres personnages viennent compléter le casting mais ils ont un rôle mineur dans ce pilot comme Kirk Acevedo de Fringe, Noah Bean de Damages et Robert Wisdom vu dans Nashville.

Suspense, mystères et simplicité, ce pilot est efficace dans le genre. Il ne reste plus qu’à espérer que le reste de la saison suive ces traces et ose davantage.

La série est diffusée tous les vendredis soirs à partir du 16 janvier sur Syfy US et le mardi qui suit sur la chaîne française Syfy dans le cadre d’une soirée intitulée « Super Tuesday » avec la diffusion de deux épisodes de The 100 saison 1  et en « express from the US » (le nom de leur US+24) un épisode de 12 Monkeys en VM et un épisode de Helix saison 2 en VOST. Si vous désirez avoir plus d’infos concernant le « Super Tuesday », des interviews des acteurs, ou encore voir les 9 premières minutes de 12 Monkeys, cliquez ici.

7/10

soireesupertuesday

Super Tuesday – Syfy – 2015

4 réflexions sur “[Pilot] 12 Monkeys : Syfy adapte efficacement le film culte de Terry Gilliam

  1. Pingback: Les nouveautés séries de début 2015 | Sur nos écrans

  2. Pingback: Serial Causeurs Episode 7 : Les nouveautés séries de début 2015 – Partie 2 | Sur nos écrans

  3. Pingback: News Séries – Vendredi 13 mars 2015 | Sur nos écrans

  4. Pingback: [55ème Festival de la Télévision de Monte-Carlo] – Jour 2 | Sur nos écrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s