Séries

Homeland Saison 4 : La série renaît-elle de ses cendres?

Ce dimanche 21 décembre s’achevait aux Etats-Unis la saison 4 de Homeland,  une série qui s’était un peu effondrée depuis sa saison 1. Homeland a t-elle su se renouveler pour sa 4ème saison? On vous fait un bilan de cette saison riche en rebondissements.

Attention Spoiler, il est préférable d’avoir vu la saison 4 pour lire cet article.

homeland-season-4-carrie-quinn

Homeland – Showtime – 2014

Après une première saison excellente, Homeland avait enchaîné sur une seconde saison un peu en dessous et une troisième presque catastrophique. Le final de la saison 3 avait fait beaucoup de bruit puisque les scénaristes ont tué le personnage de Brody (Damian Lewis) laissant Carrie (Claire Danes) enceinte de son enfant. Cette saison 4 était donc très attendue au tournant car la question que tout le monde se posait était : Homeland peut-elle survivre sans Brody? Et c’est avec plaisir que l’on peut désormais répondre un grand OUI à cette question.

Retour aux sources

La série a arrêté de se focaliser sur une histoire d’amour et est revenue à ce qu’elle sait faire de mieux : l’espionnage et le terrorisme. On peut ainsi dire que Homeland a pris un nouveau départ avec cette saison 4. L’action se déroule principalement au Pakistan contrairement aux précédentes saisons qui se passaient majoritairement aux Etats-Unis. On change donc de contexte et on découvre de nouveaux personnages même si le trio de tête, Carrie, Saul (Mandy Patinkin)et Quinn (Rupert Friend), sont toujours aussi présents.

Il faut passer les deux premiers épisodes de cette saison pour que l’intrigue s’installe vraiment et qu’on rentre dans le côté espionnage de la chose, même si Homeland a réussi son retour avec une très bonne scène à la « The Walking Dead » dès l’épisode 1. Au fur et à mesure l’intrigue prend de l’ampleur et gagne en intensité jusqu’à son apogée à l’épisode 9. La série tient donc toutes ses promesses et a réussi tout le long de cette saison à nous surprendre mais aussi à nous faire oublier ce qui avait pu se passer les saisons précédentes.

Cette saison, on a également un vrai méchant terroriste, qui tue de sang froid son neveu, qui attaque l’ambassade américaine en tuant toutes les personnes sur son passage, et pour une fois les scénaristes ont éviter de nous faire ressentir de l’empathie à son égard.

Quinn sur le devant de la scène

Avec le départ de Brody, il fallait un personnage masculin pour le remplacer au premier plan. C’est donc en toute logique que Quinn prend de l’importance cette saison et ce n’est pas pour nous déplaire. On a un peu peur en début de saison qu’il se ramollisse et que ses sentiments pour Carrie prennent trop d’importance dans la série au détriment du reste, mais heureusement il n’en n’est rien et les scénaristes ont très bien su amener la chose jusqu’au final. Le personnage de Quinn est moins détestable que celui de Brody, on se demande alors pourquoi les scénaristes ont attendu aussi longtemps pour lui donner plus de consistance.

On a tout de même eu le droit à un clin d’œil avec le retour de Brody dans une hallucination de Carrie. Pas forcément utile, cette scène aura eu le mérite de faire plaisir au fan.

Carrie pète les plombs

Cette saison a connu tout de même des moments « What The Fuck??? ». Celui qu’on retient particulièrement c’est Carrie qui « se prostitue » pour obtenir des informations. C’est limite si elle ne viole pas un adolescent encore vierge. Elle est également à deux doigts de tuer son bébé en début de saison. Carrie confirme à nouveau qu’elle est un personnage très « borderline » voire même qui dépasse les limites assez régulièrement.

homeland-saison-4-episode-12-photos-promo

Homeland – Showtime – 2014

Un final en demie teinte ?

Après une saison sous le signe de l’action et de rebondissements, on pouvait s’attendre à un final explosif. C’est donc en partie une déception car ce n’est pas du tout ce qu’on a eu. Est-ce qu’on en attendait trop dans le final? Sûrement, mais comparé au reste de la saison il manque clairement de tension et de suspens.

D’un autre côté ce final n’est pas si illogique. L’action se passe à nouveau aux Etats-Unis et permet de dresser un bilan après tous les événements passés à Islamabad. Le final est centré principalement sur Carrie et est plus intimiste. Mais a t-on vraiment envie d’aller dans des histoire plus drama autour de sa famille? Je pense que pas vraiment. C’est le côté action et espionnage qui nous intéresse principalement dans Homeland, même si l’humain et la relation entre les personnages sont importants. Nous sortir le retour de sa mère et un frère venu de nulle part n’était pas vraiment utile.

En revanche le rapprochement Carrie/Quinn était l’une des choses qu’on attendait en cette fin de saison. Ceci donne de très bonnes scènes après l’enterrement du père de cette dernière. Là encore les scénaristes ont trouvé le truc pour éviter de les mettre en couple trop tôt. Si Carrie se trouve des excuses avec sa maladie, Quinn se révèle être sans aucun doute une épaule solide pour elle.

A quoi peut-on s’attendre en saison 5?

On imagine que Quinn va revenir vivant de sa mission mais il faudra sûrement attendre avant de voir Carrie et Quinn former un vrai couple. C’est également quasi sûr qu’ils ne quitteront pas non plus la CIA. Une chose qui pourrait être intéressante la saison prochaine serait une éventuelle guerre entre Carrie et Saul suite à la décision de ce dernier de se ranger derrière Dar Adal. Peut-être reverra t-on Haqqani et que la CIA va trouver un moyen de le pourchasser. Il faut malheureusement attendre l’automne 2015 pour avoir toutes ces réponses.

La pari est totalement réussi. Après une saison 4 passionnante, pleine d’action et de suspens, on a hâte de retrouver la suite des aventures de Carrie. Cette série mérite sans aucun doute une seconde chance.

 

5 réflexions sur “Homeland Saison 4 : La série renaît-elle de ses cendres?

  1. Je ne suis pas d’accord cette série est inintéressante sans brody. et je ne suis pas d’accord. Le personnage de quinn n’est pas moins détestable que Brody. Brody était plus intéressant que lui il avait le mérite d’avoir une personnalité complexe et plus mystérieuse que quinn. Homeland est mort avec Brody.

    J'aime

  2. Pingback: Le Bureau des légendes : Q&A avec l’équipe de la série | Sur nos écrans

  3. Pingback: Faites vos pronostics pour les Emmy Awards 2015 ! | Sur nos écrans

  4. Pingback: [Pilot] Quantico : How to get Away with Terrorist ? | Sur Nos Ecrans

  5. Pingback: Homeland : Fallait-il vraiment une saison 6 ? | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s