Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Red Oaks : l’été dans les 80s

Red Oaks - Amazon Studios

Red Oaks – Amazon Studios

SynopsisComédie sur le passage à l’âge adulte se déroulant dans les années 80, un jeune étudiant employé au Red Oaks Country Club profite de son dernier été avant les études universitaires.

Red Oaks est la nouvelle incursion de Steven Soderbergh à la télévision après The Knick pour Cinemax, ici, il n’est que producteur. La série est créée par Gregory Jacobs, l’assistant réalisateur de Soderbergh sur sa série et ses films. Les années 80 semblent faire un retour dans les comédies américaines après The Goldbergs la saison dernière sur ABC.

Ce pilote est le plus apprécié d’après les commentaires sur Amazon et je suis ébahi tant il était long malgré sa durée d’une demie-heure. En si peu de temps, il amasse les stéréotypes pour essayer de nous amuser,  mais ça ne fonctionne pas vraiment. La plupart des critiques américaines la place à la première place, ou seconde pour ceux qui ont adoré The Cosmopolitans.

Le héros David Mayers, joué par Craig Roberts (Submarine), est le personnage le plus plaisant. Sa copine (Gage Golightly – Teen Wolf) a l’air d’une blonde pas très maligne qui ne compatit pas à l’inquiétude de son copain dont le père (Richard Kind – Argo, Luck) vient de survivre à une crise cardiaque. Le meilleur ami de David, Wheeler, interprété par Oliver Cooper, est emmêlé dans une intrigue clichée dans laquelle le « loser » va sortir avec la jolie fille de ses rêves, parce qu’il est gentil avec elle et les autres mecs sont des nazes. Des clichés, je vous dis. Et on n’échappe pas non plus au triangle amoureux entre David, sa copine Karen et une fille mystérieuse (Alexandra Socha – The Big C). N’oublions pas le professeur de tennis (Ennis EsmerThe Listener) marié mais qui se tape tout ce qui bouge, cliché ?

Le pilote pose quand même quelques pistes pas mal. L’interrogation de David sur son futur, son père veut le forcer à faire des études qui ne lui plaisent pas. La fille mystérieuse qui l’aborde à la fin pourrait être plus intéressante que sa petite-amie. Le bon moment comique c’est lorsque David se rend compte de l’homosexualité ou bisexualité de sa mère (Jennifer Grey  – Dirty Dancing) qui drague une infirmière, et le regard de Craig Roberts ! Et les années 80 signifient une bonne bande son qui est plus réjouissante que les situations « comiques ».

J’ai l’impression de me répéter en disant que ces pilotes d’Amazon sont très moyens mais qu’ils installent des éléments à développer dans le restant de la saison, à croire que c’est fait exprès ! Les acteurs se débrouillent pas mal avec ce qu’on leur donne, la suite pourrait être meilleure et vu le succès il y en aura certainement une.

6/10

Une réflexion sur “[Pilot] Red Oaks : l’été dans les 80s

  1. Pingback: TCA Summer Press Tour 2015 : Amazon | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s