Avant-premières/Films

Les Gardiens de la galaxie : un feel-good movie touchant

Les Gardiens de la galaxie - Marvel Studios - The Walt Disney Company

Les Gardiens de la galaxie – Marvel Studios – The Walt Disney Studios Distribution

SynopsisPeter Quill, alias Star-Lord, s’allie à la tueuse Gamora, à Drax le Destructeur, au raton laveur intelligent Rocket Raccoon et à l’arbre Groot pour protéger la galaxie de Ronan l’Accusateur qui désire contrôler un mystérieux globe aux pouvoirs extraordinaires.

Un pari risqué

Après Avengers en 2012, Mavel Studios nous fait découvrir une nouvelle équipe de super-héros (jusqu’à l’arrivée de The Defenders, une mini-série Netflix/Marvel). Une équipe méconnue et assez récente faisant sa première apparition dans l’univers des comics Marvel en 1969 mais ce n’est pas cette équipe des Gardiens qui est adaptée au cinéma, c’est plus ou moins (5 membres sur 7) l’équipe de 2008 du cross-over Annihilation Conquest. Marvel mise donc gros en pariant sur une équipe inconnue du grand public et qui semble éloignée du reste du Marvel Cinematic Universe (MCU) puisque l’action ne prend pas place sur Terre. Une fois encore, le studio porté par Disney réussit son coup en proposant un divertissement fun, porté par des personnages principaux absolument merveilleux sans oublier le fil rouge qui connecte son univers partagé. Cependant, le challenge de présenter et introduire tout un univers en deux heures est difficile, à part les gardiens, les vilains et personnages secondes ne sont pas exploités à leur potentiel, voire sont invisibles.

« What a bunch of a-holes »

Cette phrase prononcée par un soldat sert à qualifier nos héros qui sont des chasseurs de primes (Star-Lord, Rocket Raccoon et Groot), une tueuse à gage (Gamora) et un fou de vengeance (Drax le destructeur).
Ils sont la force du film ! Excepté Drax (Dave Bautista) qui n’est pas le personnage le plus profond disons. Il n’est motivé que par la vengeance et ses blagues tournent toujours autour de la même chose. On en a vite fait le tour. Gamora (Zoe Saldana) est une assassin de haut niveau, enlevée et conditionnée pour l’être par son « père », son créateur, Thanos dont tout le monde a peur. C’est le Voldemort de Marvel pour simplifier. Par son décalage avec la vie qu’elle connaît depuis des années et sa nouvelle « vie », Gamora prend une dimension comique qui nous surprend au vu de son introduction. L’amitié entre Rocket (voix de Bradley Cooper) et Groot (voix de Vin Diesel) est touchante, les deux amis sont inséparables et forment un duo du tonnerre. Star-Lord est la définition du mot « cool », Chris Pratt (Parks And Recreation) interprète avec brio ce personnage voué dans un premier temps à la solitude. Mention spéciale à Groot qui est la bonne surprise du film. On se doutait que Rocket allait plaire au public avec ses répliques cinglantes, le pari était plus risqué avec un arbre qui dit trois mots. Groot est à la fois amusant, touchant et totalement émouvant !

Alors qu’au départ, ce sont des losers, une bande de bras cassés sur lesquels personne ne pariait, ils finissent par se trouver et former une « famille ». À eux seuls, ils parviennent à sauver à la fois une planète et la galaxie, leur procurant une reconnaissance qu’ils n’avaient pas.

Les personnages sont à la force du film, bien plus que le scénario classique. On sent que c’est ce qu’à privilégié James Gunn et l’on s’en fiche si le scénario est parfois prévisibles, les personnages sont merveilleux !

Awesome Mix Vol.1

Le film est très drôle et fun, c’est également un plaisir auditif avec des chansons des années 70 qui collent parfaitement au ton des Gardiens de la galaxie. Rien que la première scène avec Star-Lord et la chanson choisit, on rentre entièrement dans le film et son atmosphère « cool », après une scène introductive tragique. La musique, l’humour (notamment l’adorable Rocket) et les personnages principaux sont les points forts du film. Cet avant-dernier film de la phase 2 (qui se conclut en mai prochain avec Avengers: Age of Ultron) a la lourde tâche d’introduire un nouvel univers, de présenter une partie de la galaxie et de nouveaux personnages ce qui laisse peu de temps pour les personnages secondaires. On regrette l’apparition de dix minutes de Glenn Close (Nova Prime) collée à son bureau, mais elle est présente et peut ouvrir sur une nouvelle franchise : Nova, l’un des films dévoilés ? Quant au méchant Ronan (Lee Pace), il est transparent. Il ne fait rien pendant plus des deux tiers du film et ses motivations ne sont pas clairement établies. Par contre, Lee Pace est totalement méconnaissable derrière son costume de l’Accusateur qui est censé nous impressionner… Mon plus gros regret est le traitement de Nebula (Karen Gillan pourtant formidable dans Doctor Who), ses actions auraient pu être faits par n’importe qui que ma réaction aurait été la même. Et ne parlons pas de sa relation avec Gamora inexplorée, contrairement au prologue du film sorti il y a quelques mois. Mais ce ne sont que des détails car l’importance du films est le groupe qui se forme, les Gardiens de la galaxie !

Marvel élargit son univers cinématographique à toute la galaxie et le studio offre un space-opera avec une dimension comique qui fonctionne à merveille. Avec son casting de dingue qui met de bonne humeur, on en redemande et cela tombe bien, la suite a été annoncée avant même la sortie du film et elle est prévue aux Etats-Unis pour le 28 juillet 2017. Les Gardiens de la galaxie fait partie de mon top 3 des films Marvel Studios ! Maintenant que les bases sont posées, on attend de prendre autant de plaisir dans la suite et avec l’approfondissement de l’univers et des personnages secondaires !

9/10


Sortie en France : 13 août 2014
Réalisateur : James Gunn
Acteurs : Chris Pratt, Zoe Saldana, Bradley Cooper, Vin Diesel, Dave Bautista, Lee Pace, Karen Gillan
Genre : Science-fiction
Nationalité : américaine
Distributeur : The Walt Disney Studios Distribution France

2 réflexions sur “Les Gardiens de la galaxie : un feel-good movie touchant

  1. Pingback: 22 Jump Street : accro au Why-Phy | Sur nos écrans

  2. Pingback: Rencontre avec Daredevil, Elektra et le Punisher ! | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s