Séries

[Notre avis] Les Disparus de la Forêt Noire (TF1) : Que vaut ce nouveau polar ?

TF1 lance ce jeudi 5 janvier Les disparus de la Forêt Noire, avec Hélène de Fougerolles, Grégory Fitoussi et Tchéky Karyo. Un polar sombre aussi captivant qu’ennuyant.

Les Disparus de la Forêt Noire – TF1 – 2023

Synopsis : Près de la frontière franco-allemande, au cœur de la Forêt noire et de la base militaire binationale; 12 corps sont retrouvés dans un charnier. Toutes les victimes sont des hommes, aussi bien français qu’allemands. Cette macabre découverte va venir raviver des souvenirs que Camille Hartmann, une juge d’instruction hors pair, croyait enfouis. Très vite, une évidence se dessine : cette affaire est intimement liée à l’accident de voiture tragique qui a bouleversé la vie de Camille un an plus tôt. Cette nuit là, Camille a perdu la mémoire et a été mise sur la touche. Déterminée à connaitre la vérité et à faire la lumière sur son passé, elle revient en tant que témoin clé sur le terrain aux cotés d’Eric Maes, un inspecteur franco-allemand en charge de l’affaire. Ensemble, ils découvrent que ces meurtres, perpétrés depuis plus de 30 ans, ont un lien direct avec les événements qui ont lieu le soir de l’accident.

Avec Les Disparus de la Forêt Noire, les scénaristes et la réalisation empruntent les codes des polars nordiques. Les décors, à la frontière franco-allemande, aident à planter l’univers de cette mini-série de 4 épisodes. La série a d’ailleurs remporté le Grand Prix de la série 2022 au festival du polar de Cognac. Si la série a le mérite d’être originale par sa forme, ça change clairement de ce qu’on a l’habitude de voir dans le genre thriller sur TF1, elle a tout de même un gros problème de rythme.

A l’image des fictions scandinaves, c’est lent alors que la série ne fait que 4 épisodes. En revanche la mini-série cumule fausses pistes et faux semblants, tout en faisant des révélations assez rapidement mais sans non plus vraiment nous surprendre. Les disparus de la Forêt Noire trouve un prétexte pour parler des violences faites aux femmes et de féminisme, mais cette partie est malheureusement ratée dans l’ensemble. On reconnait la qualité d’interprétation de son quatuor de tête, emmenée par Hélène de Fougerolles avec à ses côté Grégory Fitoussi, Tchéky Karyo et Astrid Whettnall.

Il aura fallu attendre les 15 dernières minutes pour vraiment être surpris et happée par Les disparus de la Forêt Noire. Quel dommage car il y avait un véritable potentiel en plus des superbes décors et du casting impeccable. La fin laisse une ouverture à une éventuelle suite qui pourrait mener la saison 2 vers tout autre chose. Affaire à suivre.

4/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.