Séries

[Critique] House of the Dragon (OCS) : Un lancement de feu et de sang ?

3 ans après la fin de Game of Thrones, HBO lance le premier spin-off de la série devenue culte, House of the Dragon, un préquel à la série originale centrée sur la famille Targaryen. La franchise Game of Thrones a-t-elle vraiment un bel avenir ?

House of the Dragon – HBO – 2022

L’univers de Game of Thrones est si large, et la série a rapporté tellement d’argent, qu’il serait dommage pour HBO de se priver de faire des spin-off. House of the Dragon est le premier à voir le jour, alors que d’autres sont déjà en préparation (un spin-off centré sur John Snow ?). Et quand on voit que le premier épisode a réuni environ 10 millions de téléspectateurs sur HBO, soit le meilleur lancement pour une série sur la chaîne câblée, on se dit qu’ils auraient tort de ne pas en profiter.

House of The Dragon nous plonge des centaines d’années avant le début de Game of Thrones, où l’on découvre les ancêtres de Daenerys Targaryen, à une époque où les Tagaryen occupaient le trône de fer et régnaient en paix sur Westeros. Toute la question de la série est la succession et l’héritage quand on n’a pas de descendant direct garçon. On est dans du fantasy, une saga d’époque où le féminisme n’existe pas vraiment, ni même le terme « patriarcat », mais on sent que ce sont des axes et questions sous-jacents à la série.

Dès le premier épisode House of the Dragon pose les bases, et contrairement à Game of Thrones, elle se veut facile d’approche. On n’a pas des dizaines et des dizaines de noms de personnages à retenir, différentes familles, et d’innombrable liens entre eux… il faut dire qu’on est déjà un peu familier avec l’univers. Mais pour le moment tout est très clair et facile d’accès. D’ailleurs, on peut très bien regarder House of the Dragon sans avoir vu Game of Thrones. Puis le personnage de la jeune Rhaenyra Targaryen (interprétée par Milly Alcock) est une excellente porte d’entrée.

Une fois les bases posées, c’est là que la série pêche un peu. House of the Dragon se veut pas un peu comme le « Succession » de Westeros, mais sans le côté fun et dramatique qu’on adore dans la série Succession. Le gros problème c’est le manque d’enjeux forts. Car oui on retrouve ce qui fait l’univers de Game of Thrones; de grandes familles en costume, les jeux de pouvoir, le sexe, la trahison, mais pour le moment ça reste un peu « gentillet ». En revanche les acteurs sont plutôt bons dans leurs rôles respectifs, et Matt Smith, particulièrement, crève l’écran en « méchant ».

Un début de saison qui donne envie de poursuivre, mais on espère déjà voir plus de dragons par la suite et surtout un peu plus de « fire and blood » qui rendrait la série spectaculaire. Dans tous les cas, l’univers de George R.R. Martin est tellement riche qu’il est possible que cette nouvelle série dure 10 saisons et pour HBO de créer de nombreux spin-off.

House of the Dragon est disponible sur OCS tous les lundis à 3h00 du matin en simultané avec les US, puis l’épisode du jour sera accessible dès 4h00 du matin sur la plateforme d’OCS.

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.