Séries

Bilan des séries estivales de 2017

On est déjà fin août, c’est donc l’heure d’un petit bilan estival. Comme chaque été les États-Unis ont leur lot de nouveautés pour nous faire patienter jusqu’au retour de nos séries fétiches à la rentrée. Cet été 2017 est-il un bon cru ?

OZARK

Ozark – Netflix – 2017

Je n’ai pas le temps de regarder toutes les séries Netflix qui sortent, l’impression qu’il y en a maintenant une nouvelle chaque semaine. J’ai donc fait un premier tri au niveau des pitchs. Mais j’ai tout de même tenté Ozark. Première erreur de mon été. Je le confesse, je ne suis même pas allée au bout du pilot. L’histoire ne m’a guère passionnée et surtout je me suis ennuyée comme pas possible. Jason Bateman n’est pas mauvais mais son personnage est antipathique et ne m’a en aucun cas accroché. Et plus j’avançais dans le pilot, plus tout ce qui se dessine autour m’a laissée de marbre. Je peux voir au bout de 30 minutes pourquoi les critiques la compare à Breaking Bad, et c’est là où je me suis arrêtée. Jamais été une fan de Breaking Bad, mais Ozark est vraiment un sous Breaking Bad, donc désolée ça sera sans moi malgré que la série soit déjà renouvelée pour une saison 2.

1/10

THE SINNER

The Sinner – USA Network – 2017

L’été c’est aussi l’occasion de se plonger dans des séries qui nous sortent du quotidien et nous glacent le sang. C’est ce que je recherchais avec The Sinner, la série de USA Network dont Jessica Biel est l’héroïne. Le pilot de la série permet vraiment de sculpter le décor et l’histoire. On apprend à découvrir les personnages jusqu’au drame qui va tout bouleverser. Cette introduction est, même si elle est nécessaire, un peu longue à mon goût. Et si l’élément déclencheur est surprenant, le mystère derrière ne m’a pas donné envie plus que ça de continuer. Je me suis donc arrêtée au pilot sans aucun regret. 

3/10

THE DEFENDERS

The Defenders – Netflix – 2017

Revenons à une autre série Netflix, très attendue pour le coup, puisque Marvel réunit tous ses personnages qui ont eu au préalable chacun leur propre série. The Defenders est à l’image des séries précédentes de la plateforme, c’est à dire de bonnes parties et de moins bonnes. Évidemment c’est dû à ses personnages car il faut le dire il y en a des meilleurs que d’autres, des plus intéressants, des plus funs… sans les citer (Daredevil et Jessica Jones bien sûre). Sans eux la série serait complètement un flop. Déjà, il faut attendre la fin de l’épisode 3 pour que les 4 personnages soient enfin réunis. La grande méchante de la saison, jouée par Sigourney Weaver, est anecdotique, si on regarde sur l’ensemble des 8 épisodes il ne se passe pas grand chose. Disons que ramener tous les personnages secondaires de chaque série est le plus de The Defenders, et ça permet de moins s’attarder sur les personnages les moins intéressants. Dans l’ensemble cette première saison est divertissante, et elle est compréhensible si on a loupé une ou plusieurs des séries Marvel précédentes, mais elle n’arrive pas à la cheville de la saison 1 de Jessica Jones par exemple. On a hâte de découvrir ce qu’ils vont faire avec The Punisher maintenant. 

6/10

ATYPICAL

Atypical – Netflix – 2017

Passons à la série Netflix qui a vraiment fait mouche pour moi cet été. Atypical est le petit ovni qu’on attendait pas et qui se révèle être une bouffée d’air agréable. Ce qui rend la série aussi sympathique, c’est d’aborder des sujets graves de manière drôle et légère tout en réussissant à faire passer des messages importants. La force de la série c’est de parler d’autisme mais pas que, elle sait très bien aborder les premières relations amoureuses, le rôle difficile d’être une mère, la difficulté d’élever un enfant autiste etc… Je n’irai pas jusqu’à dire que la série est exceptionnelle, mais on passe un agréable moment devant, et on retient surtout la performance de Keir Gilchrist, l’interprète de Sam.

7/10

THE BOLD TYPE

The Bold Type – Freeform – 2017

Pour terminer, mon coup de cœur de cet été est The Bold Type, la perle de Freeform. La chaîne se lâche et nous propose une série centrée sur 3 jeunes femmes et qui abordent tout type de sujets assez délicats, toujours avec un regard positif et de jolis messages véhiculés. Chose rare à la télévision. De la lesbienne musulmane à la prévention du cancer du sein, tout en passant par le fait de pas avoir d’orgasme. Des sujets de filles qui ne s’adressent pas forcément qu’aux filles. C’est bien écrit, les héroïnes sont attachantes et le tout reste léger. C’est vraiment la bonne surprise et le divertissement de l’été à ne pas louper.

9/10

Mais soyons honnête, la série de cet été 2017 qui fait parler d’elle autour de la machine à café est la saison 7 de Game of Thrones. On sait qu’on arrive bientôt à la fin de cette saga devenue culte, et tout s’accélère. Si on a pu reprocher à la série dans le passé d’être trop lente, cette saison 7 ne déçoit pas par son rythme. Tout se met en place, et aucun de nos héros n’est en reste. Cette saison c’est aussi l’occasion de comprendre énormément de choses, de revenir au début de la série, et de voir enfin ce qu’on attend depuis plusieurs saisons. C’est à se demander si ça ne va pas trop vite par rapport aux autres saisons. Le temps a toujours été un sujet de discussion et d’incohérence dans Game of Thrones, mais je trouve que ça l’est encore plus cette saison. Néanmoins, la saison 7 est grandiose et épique dans tous les sens du terme. Visuellement encore très réussie, elle aura réussi à nous tenir en haleine tout l’été. On a déjà hâte de voir l’ultime saison l’année prochaine. 

Game of Thrones – HBO – 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s