Avant-premières/Films

Divergente 3 : L’aventure s’achève bientôt !

Voilà la première partie tant attendue par les fans de la série (livres et films) de cette nouvelle saga post-apocalyptique. Peut-être un peu plus sombre que les films précédents, celui ci va mener la jeune héroïne Tris et ses amis au delà du mur mais dans quel but…?

divergent 2

Divergente 3 – SND – 2016

Synopsis : Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater…

Pour cet avant-dernier épisode, Robert Shwentke et son équipe ont décidé de nous en mettre plein la vue. Après une rapide mise en ambiance avec quelques exécutions anarchiques par la nouvelle dirigeante de la ville de Chicago (Naomi Watts), Tris (Shailene Woodley) se rend vite compte de la menace qui plane sur son frère et décide de passer au dessus des murs dits « infranchissables ». On a ainsi enfin l’occasion de découvrir ce qu’il reste du monde et non sans surprise, un désert de sable rouge radio-actif accueil les personnages. On ressent alors la volonté des décorateurs de s’inspirer de la vague des films de science- fiction dans l’espace comme Seul sur Mars (la gravité en moins et l’oxygène en plus).

Les tons rouges des costumes des nouveaux habitants de ces terres hostiles annonces non sans étonnement un combats bien plus sanglants à venir. Reprenant l’intemporel combat entre sang pur et impur, Jeff Daniels incarne un bienveillant « facho ». Ce troisième tome dévoile aussi la faiblesse de l’héroïne encore influençable par les démonstrations de technologie et les promesses de guérisons d’une planète depuis trop longtemps empoisonnée par ses habitants. On y découvre alors un Theo James plus mur et assuré que jamais. Porteur de la bonne parole et ami solidaire il prend une place plus importante que dans les films précédents. Un regret persiste au sujet du peu de scène attribuées à Miles Teller, l’inéchangeable opportuniste à l’humour irrésistible. 

Voilà encore un bon film sci-fi que l’on peut apprécier pour ses scènes d’action à l’affilées, son casting plus que sympathique, ses décors numériques étonnants et sa musique originale (Joseph Trapanese : N.W.A., Oblivion).

7/10


Sortie en France : 9 mars 2016
Réalisateur : Robert Schwentke 
Acteurs : Shailene Woodley, Theo James, Jeff Daniels
Genre : Science fiction, aventure, action
Nationalité : Américain
Distributeur : SND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.