Séries

[Pilot] Occupied : Occupy Norway!

En avril, dernier au festival Series Mania, nous avions pu voir les quatre premiers épisodes d’Occupied, en avant-première avant la diffusion norvégienne et française. Est-ce aussi alléchant que le synopsis le laisse à penser ?

ccupied - Arte/TV2 - 2015

Occupied – Arte/TV2 – 2015

Synopsis : Dans un futur proche, la Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’UE pour s’approprier son pétrole.

Occupied est une coproduction entre Arte et la Norvège sur une idée du romancier Jo Nesbo qui s’est inspiré du comportement de sa famille pendant la seconde guerre mondiale. Sa famille du coté de son père a collaboré avec les nazis et du coté de sa mère, ils ont participé à la résistance. La série pose la question de comment réagir face à une situation lorsqu’un pays étranger envahit le votre ? Ce n’est pas aussi simple que certains peuvent le prétendre. On aime tous dire que dans des situations dangereuses, on agirait en héros, mais face à la réalité c’est autre chose.

Chacun des personnages d’Occupied a une raison pour collaborer ou non. C’est la force de la série, en plus de proposer des intrigues rythmées, le questionnement des personnages est sincère et crédible. C’est exactement comment on pourrait réagir, se questionner de la meilleure chose à faire. Avec une palette de personnages assez différents, ces épisodes ont la possibilité de s’aventurer vers plusieurs réactions opposées. Série d’anticipation, malheureusement la réalité a dépassé la fiction puisque la saison est entrée en tournage au moment où la Russie a envahi la Crimée.

L’occupation de la Norvège dans cette fiction se fait progressivement et on prend conscience de l’ampleur de leur influence au fur et à mesure créant des tensions qui auront des conséquences dans d’autres intrigues, la résistance désorganisée se transformant en simple terrorisme. Une construction intelligente de la part des cinq scénaristes dont l’un a la casquette de réalisateur sur certains épisodes et de showrunner, Erik skjoldbjaerg. Certaines intrigues semblent totalement en décalage dans les premiers épisodes comme celle de la restauratrice dont le restaurant est en faillite jusqu’à ce qu’un groupe de russes tombent amoureux de sa cuisine, mais cela finit par faire sens un peu plus tard.

Le personnage principal Jesper Berg (joué par Henrik Mestad) est une sorte de Jack Bauer, un homme d’action, garde du corps ici, court dans tous les sens, est au cœur des complots. On vit la série à travers lui !

Occupied interroge notre monde actuel avec des questions écologiques vite balayées pour laisser place au vrai sujet de la politique, de la domination d’un pays par un autre et questionne directement son spectateur avec brio, tout en gardant un rythme effréné.

La saison 1 de 10 épisodes démarre le jeudi 19 novembre sur Arte. La semaine prochaine Sur Nos Ecrans vous proposera une rencontre avec le showrunner et la productrice de la série.

8,5/10

PS : Pour patienter entre chaque semaine, Arte a créé un jeu pour vous mettre dans la peau des personnages ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s