Fiction TV de La Rochelle/Rencontre avec.../Séries

Rencontre avec Jeanne Le Guillou et Bruno Dega, les 2 scénaristes de la série Le Mystère du Lac

Alors que la série cartonne tous les jeudis soir en prime-time sur TF1, nous avons pu rencontrer Jeanne Le Guillou et Bruno Dega, les deux scénaristes de la série Le mystère du lac, lors du 17ème Festival de la fiction TV à la Rochelle. Plongez avec eux dans les dessous de la série.

75e02c7145b54678a2bf1249a18f8208-1440510767

Le mystère du lac – TF1 – 2015

L’idée du projet de « Le mystère du lac » remonte à deux ans et demi, ils ont eu énormément de mal à la vendre. Mais contrairement aux séries du même genre qui sont faites en ce moment avec la disparition d’un enfant (Disparue, Le Secret d’Elise, Une chance de trop…), Le mystère du lac est une série originale. Par contre, l’écriture a été très rapide puisqu’ils ont seulement mis cinq mois à l’écrire.

Les scénaristes faisaient plutôt de la comédie avant et là ils voulaient s’essayer au thriller, raconter la vie d’une communauté. Ils ne voulaient pas aborder le polar du point de vue du policier. Les décors de la série sont très importants, le lac et les paysages sont des personnages à part entière. Ils avaient en tête le lieu dès le départ. Dans chaque séquence, les paysages étaient écrit.

Jeanne et Bruno travaillent à deux. Ils lancent les idées, ils rebondissent dessus et puis valident ensemble. Ils ont un axe d’histoire dès le début et partent des personnages. Ils connaissaient le coupable dès le début et ont tout écrit à partir de ça. Il fallait semer des indices et des fausses pistes tout au long des épisodes. Il y avait seulement un suspect qu’ils n’avaient pas. Les personnages de Barbara Schulz et Marie-Anne Chazel, la mère et la fille, sont les deux personnages auxquels ils ont pensé en premier. Il y a tout de même quelques éléments qu’ils ont changé au dernier moment.

Ils n’ont pas du tout choisi le casting. Tout s’est très bien passé avec TF1, tout était simple car c’est une série codée polar avec des cliff à chaque fin d’épisode mais également avec des sentiments… donc le cahier des charges était rempli. Ils étaient très libres.

Le mystère du lac est une mini-série de 6 épisodes. 8 épisodes ont été envisagés à un moment au cours de l’écriture, mais ça aurait changé beaucoup de choses dans l’histoire. En revanche, une saison 2 n’est pas du tout d’actualité. On ne leur a pas proposé, et au vue de comment se termine la saison, c’est bouclé et il n’y a pas de demande pour une suite. Ça pourrait se faire peut-être avec les mêmes flics sur une nouvelle enquête, mais il faudrait un sujet fort.

Le travail de scénariste continue après le travail d’écriture. Il y a un gros travail réalisé avec le réalisateur. Ils adaptent le scénario en fonction de la réalisation. Par contre, ils trouvent dommage qu’il n’y ait eu aucune lecture avec les comédiens.

Le mystère du lac a souvent été comparé à la série Disparue, diffusée sur France 2 en avril 2015. Les scénaristes nous avouent que leur série était prête bien avant, qu’elle aurait pu être diffusée avant Disparue car les deux séries ont été tournées pratiquement au même moment. Si ça avait été l’inverse on aurait dit que Disparue a pompé Le mystère du lac. Par contre, ils ont du changé le nom de leur série à cause de cet événement, puisque la série s’appelait à l’origine « Les disparues du lac ». Ils ont également supprimé un personnage avant le tournage car l’un de leur personnage ressemblait de près à un des personnage de Broadchurch. De même, personne de l’équipe du mystère du lac n’était au courant que Laurent Bateau jouait dans les deux séries. Ils l’ont découvert le soir de la diffusion du premier épisode de Disparue, et pour eux c’est une faute professionnelle de ne pas avoir été mis au courant.

Interview réalisée avec Jean-Christophe Nurbel de Bulles de Culture.

2 réflexions sur “Rencontre avec Jeanne Le Guillou et Bruno Dega, les 2 scénaristes de la série Le Mystère du Lac

  1. Pingback: Une Chance de trop : La série de trop? | Sur Nos Ecrans

  2. Pingback: Malaterra : L’adaptation française de Broadchurch est-elle une réussite ? | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s