Films

Rencontre avec Ryan Gosling et Reda Kateb à l’occasion de la sortie de Lost River

En ce lundi de Pâques, Ryan Gosling nous a fait l’honneur de sa présence à Paris pour présenter son premier film en tant que réalisateur : Lost River. Il n’est pas venu seul, puisqu’il était accompagné de Reda Kateb, le petit frenchie, qui a obtenu un rôle dans le film. C’est dans la joie et la bonne humeur qu’ils se sont prêtés au jeu des questions/réponses.

P1010539

Ryan Gosling & Reda kateb ©Julie Rageys

Ryan, d’où vous est venue l’idée de Lost River ?
Ryan : J’ai grandi au Canada, je pensais souvent à la ville de Détroit quand j’imaginais les Etats-Unis. Quand je suis allé à Détroit, ça ne ressemblait pas du tout à ce que j’imaginais. Je voulais montrer ce qu’était Détroit en ce moment. Un an avant le film, j’y suis allé avec une caméra.

– Pourquoi le film utilise un peu les contes de fée pour parler de rêves détruits?
Ryan : C’est un peu la Twilight Zone, les contes de fée sombres. C’était pour faire passer l’émotion que j’y ai ressenti quand j’y étais. Se sont deux adolescents qui ont grandi là-bas. C’est le regard de deux adolescents qui sont dans un conte de fée noir et qui pensent qu’ils peuvent en sortir.
Reda : On a vraiment tourné à Détroit. Des gens qui passaient par là sont dans le film. Tout est très réaliste.

– Dans ce conte de fée, Reda vous jouez une sorte de prince charmant, mais vous n’avez pas un carrosse mais un taxi ?
Reda : On a jamais parlé de prince charmant. Le taxi est une bulle chaleureuse, intime. Il n’est pas là pour séduire Billy, c’est plutôt un chevalier servant qui est là pour l’aider.

– Comment c’est de passer d’acteur à réalisateur?
Ryan : Je suis toujours sûr d’avoir du travail, car je peux m’engager dans mes propres films (rires). Quand j’ai vu Détroit, il y avait une sorte d’urgence pour moi à faire ce film. Plus j’y passais du temps à filmer les rues, plus j’avais mal au cœur. Ces familles qui restaient malgré tout, c’est ce que je voulais montrer.

– Reda, qu’est-ce qui vous a donné envie de jouer dans le film de Ryan?
Reda : J’étais étonné que Ryan m’envoie le scénario, j’étais déjà étonné qu’il sache qui j’étais (rires). J’ai adoré le scénario, l’idée d’un conte noir. Je savais qu’il donnerait sa chance à tous les personnages. Le plus dur était de faire le VISA (rires).

– Quels sont vos influences?
Ryan : J’ai été influencé par le théâtre du grand Guignol. « Le café de l’enfer » m’a inspiré pour la devanture du bar. Sinon j’avais Les Goonies comme référence au départ, les films des années 80 également. Je voulais revisiter le thème d’une famille menacée et qu’il y ait une issue un peu mythique. J’ai voulu filmer ma version.

-Reda, tourner pour Ryan Gosling, est-ce pour vous le rêve américain?
Reda : Non, plutôt le rêve de cinéma. J’ai plus travaillé dans le cinéma indépendant que dans les gros films hollywoodiens. J’ai été nourri également par la rencontre des habitants de Détroit.

– Etait-ce un choix d’être toujours à la limite du fantastique?
Ryan : Tout devait avoir l’apparence d’un rêve car c’est comme ça que deux adolescents vivent. Je voulais encrer ce rêve dans la réalité. Nous avons intégrer de vrais habitants de Détroit dans le film. Par exemple, la station essence qu’on voit dans Lost River, c’était la seule existante sur plusieurs kilomètres.

– Quelle est la manière de diriger de Ryan?
Reda : Il est très détendu, dû au fait qu’il est acteur. Il communiquait une énergie positive aux acteurs et aux techniciens. Il n’est pas à distance mais actif, un peu comme un acteur. J’ai réalisé un court métrage il y a peu, et j’essayais de reproduire la façon de diriger de Ryan.

Une réflexion sur “Rencontre avec Ryan Gosling et Reda Kateb à l’occasion de la sortie de Lost River

  1. Pingback: Lost River : La ville où Ryan Gosling s’est perdu | Sur nos écrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s