Avant-premières/Films

Le Labyrinthe : Rien ne sert de courir, il faut partir à point

Le Labyrinthe (The Maze Runner en anglais) est une nouvelle adaptation de la trilogie dystopique de James Dashner. A première vue pour un public jeune adulte, Le Labyrinthe surprend et nous tient en haleine pendant presque 2h. Sur Nos Ecrans vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle dystopie.

images

Le Labyrinthe – 20th Century Fox – 2014

Synopsis : Thomas se réveille, la mémoire effacée, dans un endroit inconnu où sont enfermés déjà depuis plusieurs années de jeunes garçons. La seule manière de quitter cet endroit est de résoudre l’énigme du labyrinthe où se trouve les griffeurs, des monstres sanguinaires. Thomas pourrait bien être la clé à tout ça, si seulement il avait encore ses souvenirs…

Avant tout, il faut savoir que le film est fidèle au livre mais seulement dans les grandes lignes. Si vous vous attendez à voir à l’écran mots pour mots ce que James Dashner a écrit dans son roman The Maze Runner (L’Epreuve en français) vous allez être déçu. Au final, c’est plutôt un mal pour un bien car le film va à l’essentiel, tous les passages un peu longs sont retirés pour garder à l’écran quelque chose de rythmé.

En effet, contrairement aux autres films du même genre, on a pas une trop longue présentation des personnages et de l’univers. Thomas ne se souvient de rien, et le spectateur est un peu comme lui, il découvre au fur et à mesure un univers et des personnes inconnues. On évolue donc en même temps que Thomas dans cet étrange monde. Mais même si on ne nous présente pas pendant des heures l’univers, on s’en imprègne très rapidement et on est plongé directement au coeur de l’action.

 

safe_image

Le Labyrinthe – 20th Century Fox – 2014

Oppressant et continuellement sous tension, Le Labyrinthe est particulièrement efficace dans le genre. Ce n’est pas forcément dérangeant, mais le film manque tout de même terriblement de personnages féminins, et même Kaya Scodelario (Skins), qui interprète Teresa, est trop  peu présente. Il faut dire Thomas, interprété par Dylan O’Brien (Teen Wolf), prend toute la place et vampirise un peu toute l’attention même si les personnages secondaires ont de forts potentiels. On s’attache facilement à Chuck, Minho ou encore Newt.

Le Labyrinthe n’est pas sans nous rappeler le film Cube par son univers et sa mécanique. Malheureusement on retrouve trop de facilités dans Le Labyrinthe, qui lui fait perdre une part de crédibilité mettant trop en avant Thomas comme celui qui réussit tout sans problème. L’autre soucis du film, se sont les griffeurs, qui font un peu trop futuristes et donne ainsi au film une grosse touche de science fiction, chose dont on n’avait pas forcément besoin car l’univers est assez riche pour éviter de tomber dans quelque chose de trop surnaturel. Gally est censé aussi être « le méchant » du film, or il est peu charismatique et son personnage manque franchement d’enjeux.

Le film est efficace, et on se perd facilement dans ce labyrinthe avec les personnages, jusqu’aux révélations finales qui nous donnent envie de voir la suite au plus vite.

7,5/10


Sortie en France : 15 octobre 2014
Réalisateur : Wes Ball
Acteurs : Dylan O’Brian, Kaya Scodelario
Genre : Science fiction, Dystopie
Nationalité : US
Distributeur : 20th Century Fox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s