Avant-premières/Films

Obvious Child : une comédie romantique sortant de l’ordinaire

Obvious Child - Paradis Films

Obvious Child – Paradis Films

Synopsis : La vie de la jeune Donna Stern n’a rien de particulier : un petit-ami, un job dans une librairie, sa bande de potes, des parents divorcés… Mais, chaque soir, sur une scène de Brooklyn où elle interprète son numéro de stand-up, ce quotidien banal devient une source inépuisable de sketches. Avec un humour ravageur est souvent cru, Donna y déballe sa vie intime, ne prend rien au sérieux, se moque de tout et surtout d’elle-même.
Mais, coup sur coup, Donna perd son travail, se fait larguer par son petit-ami, déprime, a une aventure alcoolisée d’un soir et… tombe enceinte. Dès lors, Donna va devoir assumer ses choix et grandir un peu – mais peut-être aussi rencontrer l’amour où elle s’y attend le moins…

Obvious Child est le premier film de Gillian Robespierre qu’elle a adapté de son court-métrage éponyme de 2009, et on y retrouvait la même actrice que ce long-métrage : la formidable Jenny Slate.

Ce film révolutionne les codes de la comédie romantique américaine. Ici, il n’y a rien de niais et l’humour n’est absolument pas celui auquel on s’attend dans ce genre de film. C’est un humour sur la vie, sur sa banalité, ses trivialités et non sur une vie rêvée de petite princesse qui cherche son prince charmant. Donna, l’héroïne, est comme tout le monde. Elle a un job qui lui plaît pas trop mal, elle voit ses amis, elle pète, elle couche, bref elle est humaine. Certaines blagues à base de pets ne sont pas vraiment mon genre, mais Jenny Slate réussit à ne pas rendre vulgaires ces rares et courts instants. Alors oui, l’actrice tient le film sur ses épaules, elle y est magistrale. Ses scènes de stand-up improvisées sont très amusantes et prouvent tout son potentiel comique et son talent d’actrice, si cela était encore à prouver.

Le reste du casting accompagnant l’actrice a également un très beau potentiel comique, à commencer par Jake Lacy (Better With You The Office), interprétant Max, dont l’alchimie avec Slate est remarquable. Le problème du film est sa durée, avec l’énergie qui se dégageait de leurs scènes, on aurait voulu que le film dure plus que sa petite heure et demie. Le casting comprend également Gaby Hoffmann (Girls) qui apparaît peu mais toujours juste, même si personnellement j’ai du mal avec cette actrice. La production s’est aussi payé le luxe d’avoir Polly Draper (Thirtysomething, The Big C) et Richard Kind (Argo, Spin City) pour jouer les parents bons vivants de Donna.

Malgré sa comédie et son air léger, Obvious Child traite d’un sujet encore tabou, il n’y a qu’à voir les séries américaines, l’avortement. Donna est célibataire depuis peu et après un coup d’un soir, elle découvre avec stupeur qu’elle est enceinte. Contrairement à d’autres personnages de films ou de séries (coucou The Secret Life of the American Teenager), l’héroïne fait preuve de maturité en décidant qu’elle n’est pas prête d’avoir un enfant et qu’il n’y aucune honte à avoir ! Le film sert son lot de moments d’émotions, sans tomber dans des scènes clichés et tire-larmes, ici l’émotion est sincère et touchante. Attention, cataloguer ce film en comédie sur l’avortement est réducteur puisqu’il parle également de diverses étapes que traversent Donna. Obvious Child ne tourne pas au tour du pot avec cette question de « vont-ils être ensemble ou non ? Va-t-elle avorter ? », comme l’explique la réalisatrice c’est plutôt : « sera-t-elle capable de le dire à cet homme qu’elle vient à peine de rencontrer ? Et comment va-t-il réagir ? ».

Obvious Child est drôle, émouvant et met en lumière des situations rarement montrées de la sorte. Malgré son synopsis, c’est un feel-good movie qui met du baume au cœur grâce à l’incroyable performance, notamment, de son actrice principale. Son défaut majeur est d’être trop court, de nous forcer à quitter trop rapidement ces personnages.

8,5/10


Sortie en France : 3 septembre 2014
Réalisateurs : Gillian Robespierre
Acteurs : Jenny Slate, Jake Lacy, Gaby Hoffman
Genre : comédie, drame
Nationalité : américaine
Distributeur : Paradis Films

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.